Les bandes-dessinées, de « vrais » livres ?

Lorsque l’on évoque les bandes-dessinées, ou plus couramment appelées BD, on pense tout de suite à Tintin, à Blake et Mortimer, aux Stroumpfs, à Titeuf et autres séries de livres qui ont traversé les âges en restant dans les bibliothèques pour le bonheur des grands et des petits.

Mais, le monde de la BD n’est pas tout rose, on y trouve de tout, pour tous les âges ! En effet, il est temps de briser le tabou : bandes-dessinées ne colle pas toujours avec enfants. Oui, bon nombre de BDs s’adressent à un public resté jeune, mais ce n’est de loin pas la majorité.

Lorsqu’on s’y intéresse un petit peu, on voit très vite que bien des éditeurs ne publient que des volumes « pour adultes » (n’y voyez aucun sous-entendu sexuel)...

Ces livres sont écrits d’une autre manière que le sont les ouvrages tous publics. En parcourant les pages, on s’aperçoit que non seulement les dessins sont soignés, mais en plus le texte est recherché, profond, voir même poétique.

Et il y a de quoi faire rougir Jean de la Fontaine ! Prenons une série comme « Blacksad », l’histoire d’un chat détective, qui a tendance à se retrouver dans de fâcheuses situations. Rien qu’en écrivant ce bref résumé, il n’y a rien à faire, ça « fait » gamin… Or, en réalité, cette bande-dessinée est d’une complexité rare. Tous les personnages sont incarnés par des animaux, et la race à laquelle ils appartiennent vient jouer un rôle dans l’œuvre elle-même : le personnage de « Weekly »,  journaliste dans un hebdomadaire, est joué par une fouine peu soigneuse de sa personne avec de nombreux défauts et vices qui collent parfaitement à l’humanisation qu’on pourrait se faire d’un pareil animal.

Mais encore, une autre série, de Capes et de Crocs, illustre la vie de deux gentilshommes, un renard et un loup, humanisés dans un monde d’humains. Ceux-ci, armés d’épées, parlent en vers, et se battent comme on se battait au XVIIème siècle en citant Du Bellay et d'autres auteurs classiques.

Dans ces deux exemples, les textes sont riches, les dessins sont beaux et je doute qu’un enfant prenne du plaisir à lire ces bandes-dessinées. Il faut bien comprendre que ce n’est que deux exemples dans un monde qui regorge d’auteurs et de dessinateurs talentueux…

Cependant, il faut l’avouer, certaines des BDs pour enfant sont peut-être moins enrichissantes que d’autres pour le lecteur. C’est certainement celles aux textes plus simples et aux dessins plus populaires qui ont façonné l’image de la bande-dessinée. Mais c’est à mon avis une erreur que de considérer que la BD ne peut pas éclairer un jeune comme le ferait un roman ou une nouvelle.

A l’heure où le prix du livre est en phase d’être renégocié dans notre pays, il est temps de réhabiliter la bande-dessinée au rang de livre, afin qu’on n’entende plus dans les rayons des librairies des mère qui demandent à leurs enfants si en lieu et place d’une BD, il ne veulent pas un « vrai » livre…

Romain Wanner – Rédacteur en chef de Tribunes Romandes

Copyright © Tribunes Romandes - Tous droits réservés

Partager cet article

1000 caractères restants
Antispam Rafraîchir l'image

DOSSIER

Comment aborder un sujet aussi sensible que le suicide ?

Les experts de la prévention, les professionnels de la santé ou du social, tous s’accordent sur un point : il faut parler du suicide. Mais la thématique est délicate, et il faut la traiter avec prudence, sans banalisation ni stigmatisation. Du 1er au 12 novembre,...   A lire..

INTERVIEW

Entretien avec Didier Mourron, par Nicolas Emilien Rozeau

Si la définition de l’artiste pouvait se dessiner, alors sous les traits de Didier Mouron naîtrait Didier Mouron. Didier Mouron. Didier Mouron. Didier Mouron. Qui est Didier Mouron ? Un artiste, certe...   A lire..

EVASION

Contrées authentiques au Yunnan et dans le Nord du Vietnam

Tout au long de son histoire, la Chine a toujours été une superpuissance d’Asie. Et pas seulement question richesse et force: la diversité culturelle et géographique a toujours été unique et les Chinois ne vivent pas sur...   A lire..

EDITORIAL

Faut-il savoir cuisiner pour manger « équilibré » ?

C’est la grande mode du moment, parler de l’alimentation « saine ». On tente de bannir de nos assiettes la graisse, le sel, le sucre, mais pour les remplacer par quoi ? Je ne vais ...   A lire..

100% FEMME

La couleur des sentiments, roman de femmes extraordinaires

Alors que tout le monde se précipite dans les salles obscures pour découvrir le nouveau film de Tate Taylor, La couleur des sentiments (The Help en version originale), moi, je me bouche les oreilles et je plonge dans le roman qui l’a inspiré. Co...   A lire..

VOS DROITS

Je souhaite acquérir un appareil électroménager par internet. Comment puis-je être certain que ce site n'est pas un leurre?

Je souhaite acquérir un appareil électroménager par internet et je suis tombé sur un site qui me propose une réduction de 40%. Comment puis-je être certain que ce site n'est pas un leurre? Existe-t-il un organisme européen (ce site de vente n’est pas basé en suisse) que je peux contacter afin d'avoi...   A lire..

Santé et bien-être

Le choix du féminin

Les tendances des dernières fashion weeks parlent d’elles-mêmes. Sur la scène de la mode actuelle, le féminin brille sou...   A lire..

SPOTLIGHT

Comprendre et désamorcer la violence chez les jeunes

Violaine Martinella-Grau, appointée à 80% à la gendarmerie vaudoise, a fait de son expérience de terrain un riche terreau qu'elle cultive avec passion. Psychologue du travail, formatrice pour adultes et professeur vacata...   A lire..