Printemps, nous voici. Pollens aussi…

Dans quelques jours commence le printemps, la saison du renouveau, la saison de la renaissance, où les plantes et les animaux revêtent leur vêtements d’été jusqu’en septembre. L’herbe redevient verte, les fleurs poussent et les allergiques éternuent…

Oui, si la majeure partie de la population se réjouit de revoir se pointer le soleil, la chaleur et les fleurs, une petite partie du peuple désespère de voir apparaître un pollen. Qu’est-ce qu’on est bien, les enrhumés des foins, en hiver… Pas un éternuement, pas un nez qui coule ou un œil qui pique. Pas besoin de prendre de médicaments pour vivre normalement, pas besoin de réfléchir où on va, pour prévoir toutes les éventualités allergiques…

Parce que fondamentalement, du noisetier qui fleurit dès la fin janvier à l’Ambroisie qui, elle, fait sa floraison au mois d’août, on est parti pour six mois à se moucher !

Pour soutenir ses allergiques, la confédération organise la journée nationale de l’allergie, le 22 mars 2012 à Berne. Cette année, le thème est « allergies et sport ». Comme quoi, même allergiques, on ne peut pas être dispensés de gymnastique à l’école… Ou, plus sérieusement, il est recommandé de faire du sport, tout en contrôlant les paramètres allergiques car, souvent, le fait de pratiquer du sport peut aider une personne à réduire son asthme si elle en a.

Il semblerait aussi que la pollution atmosphérique pourrait avoir comme effet d’aggraver celui des pollens. Certaines études ont démontré que tant l’ozone que les particules fines peuvent irriter les muqueuses pour renforcer les réactions allergiques. C’est pourquoi dans certaines villes, lorsque la pollution stagne, à cause d’une absence de vent durant une période et souvent aussi une grosse chaleur, on recommande de faire attention aux personnes allergiques.

Finalement, la journée idéale pour ceux atteints de pollinose, c’est une journée de pluie au printemps. Heureusement que la pluie nettoie les pollens de l’air et les abats au sol pour nous permettre de respirer et de ranger les mouchoirs un jour ou deux, sinon avec l’enchainement des floraisons, on aurait la vie vraiment dure.

Malgré la désensibilisation, il est rare qu’une pollinose disparaisse complètement. Ses effets sont diminués et cela permet à la personne de beaucoup mieux supporter la saison des pollens. Mais ce n’est pas un remède miracle, et il faut souvent compter plusieurs années de piqûres chaque mois !

Ce n’est pas la joie tous les jours en gros…

Ma foi, le printemps est inévitable, et tant qu’il arrivera, des nez couleront. Rassurons-nous tout de même qu’il revienne chaque année, s’il venait à disparaitre, ce sera assez mauvais signe…

Quoi qu’il en soit, rendez-vous le 22 mars à Berne sur la place fédérale pour célébrer la journée des allergiques aux pollens !

Romain Wanner – Rédacteur en chef de Tribunes Romandes

Copyright © Tribunes Romandes - Tous droits réservés

Partager cet article

1000 caractères restants
Antispam Rafraîchir l'image

DOSSIER

Comment aborder un sujet aussi sensible que le suicide ?

Les experts de la prévention, les professionnels de la santé ou du social, tous s’accordent sur un point : il faut parler du suicide. Mais la thématique est délicate, et il faut la traiter avec prudence, sans banalisation ni stigmatisation. Du 1er au 12 novembre,...   A lire..

INTERVIEW

Entretien avec Didier Mourron, par Nicolas Emilien Rozeau

Si la définition de l’artiste pouvait se dessiner, alors sous les traits de Didier Mouron naîtrait Didier Mouron. Didier Mouron. Didier Mouron. Didier Mouron. Qui est Didier Mouron ? Un artiste, certe...   A lire..

EVASION

Contrées authentiques au Yunnan et dans le Nord du Vietnam

Tout au long de son histoire, la Chine a toujours été une superpuissance d’Asie. Et pas seulement question richesse et force: la diversité culturelle et géographique a toujours été unique et les Chinois ne vivent pas sur...   A lire..

EDITORIAL

Faut-il savoir cuisiner pour manger « équilibré » ?

C’est la grande mode du moment, parler de l’alimentation « saine ». On tente de bannir de nos assiettes la graisse, le sel, le sucre, mais pour les remplacer par quoi ? Je ne vais ...   A lire..

100% FEMME

La couleur des sentiments, roman de femmes extraordinaires

Alors que tout le monde se précipite dans les salles obscures pour découvrir le nouveau film de Tate Taylor, La couleur des sentiments (The Help en version originale), moi, je me bouche les oreilles et je plonge dans le roman qui l’a inspiré. Co...   A lire..

VOS DROITS

Je souhaite acquérir un appareil électroménager par internet. Comment puis-je être certain que ce site n'est pas un leurre?

Je souhaite acquérir un appareil électroménager par internet et je suis tombé sur un site qui me propose une réduction de 40%. Comment puis-je être certain que ce site n'est pas un leurre? Existe-t-il un organisme européen (ce site de vente n’est pas basé en suisse) que je peux contacter afin d'avoi...   A lire..

Santé et bien-être

Le choix du féminin

Les tendances des dernières fashion weeks parlent d’elles-mêmes. Sur la scène de la mode actuelle, le féminin brille sou...   A lire..

SPOTLIGHT

Comprendre et désamorcer la violence chez les jeunes

Violaine Martinella-Grau, appointée à 80% à la gendarmerie vaudoise, a fait de son expérience de terrain un riche terreau qu'elle cultive avec passion. Psychologue du travail, formatrice pour adultes et professeur vacata...   A lire..