La prévention des accidents de la route, est-elle vraiment efficace ?

Dans plusieurs domaines les différents pays du monde font de la prévention pour sensibiliser le public à des risques liés à une activité. Le premier domaine n’est autre que la sécurité routière, entre spots télévisés, sites web, brochures; même un ermite est au courant que la conduite en état d'ébriété c’est dangereux.

On peut remercier les services liés à la prévention de proposer ces actions mais, le problème, c’est que tout le monde ne s’identifie peut-être pas aux images proposées même quand elles marquent la mémoire car le spot est drôle, trash ou simplement bien réalisé.

Tout récemment, la Belgique a publié une vidéo via son antenne de prévention routière, montrant un professeur d’auto-école qui fait croire à ses élèves qu’ils allaient être obligés, pour passer le permis, de savoir écrire un sms en conduisant et sans fautes d’orthographe, s’il vous plaît! Tout ceci, pour habituer les jeunes conducteurs à utiliser leur portable sur la route. Il s’agit évidemment d’un canular, mais lorsque l’on voit la peine que les automobilistes ont à rester sur la route lors de ce petit test, cela fait réfléchir.

Certains des jeunes gens filmés par la caméra cachée se retrouvent en état de panique lors du test, qui, évidemment, se déroule sur une piste d’entrainement. Ce que l’on peut relever, c’est surtout la pertinence de ce spot: la Belgique a su trouver un terrain où, finalement, il y avait très peu de communication… En effet, bien que l’alcool au volant soit un combat depuis de nombreuses années, l’apparition des téléphones portables et surtout leur diffusion extraordinaire dans la population n'a forcé, pour l’instant,que l'application d'une loi interdisant de téléphoner sans "mains-libres" au volant.

Malgré l’introduction de ces systèmes « mains-libres » dans tous les nouveaux véhicules, si l’on fréquente un tantinet les routes, on peut voir qu’il reste encore bon nombre de gens accrochés à leurs téléphones. On pouvait espérer qu’avec l’évolution technologique, cela changerait quelque chose, mais on n’en n’est, malheureusement, pas encore là… Toutefois, avec l’arrivée des systèmes de reconnaissance vocale sur les téléphones mobiles, on va peut-être pouvoir progresser. Mais sachant qu'il faut encore « valider » le message vocal pour que le téléphone l’envoie à son bon destinataire, on est encore confronté à un problème relativement grand, d'autant plus quand on doit relire le message.

En Suisse, nous avons eu les campagnes de « Franky Slow Down » qui nous sensibilisait aux risques de la vitesse et surtout nous disait de ne pas nous énerver en conduisant… Malgré tout, une fois sur les routes, bien peu nombreux sont ceux qui arborent une attitude détendue dans le trafic. Un petit bouchon, un conducteur qui ne démarre pas à l’instant même où le feu passe à l’orange et c’est klaxon et fulminations pour tout le monde…

Malgré tout, bien que les chiffres démontrent une baisse des accidents de la route, on voit quand même que la prévention ne fait pas tout. Certaines études démontrent tout de même que c’est uniquement après un contrôle, une amende ou une arrestation que les conducteurs ont définitivement changé leur façon de conduire. Même si la ceinture est maintenant un réflexe pour presque tout le monde, que de moins en moins de gens conduisent en état d’ébriété et que des radars incitent les gens à ralentir sur de nombreuses routes, la prévention ne changera pas le comportement de tout le monde.

Et puis, téléphoner ou pas, envoyer un sms ou simplement se perdre dans ses pensées, on est tous humains et un accident peut arriver même sans alcool, sans téléphone ou même vitesse excessive, juste par inattention et ceci, malgré toutes les préventions et toutes les précautions du monde.

Romain Wanner- rédacteur en chef des Tribunes Romandes

Copyright © TRIBUNES ROMANDES - Tous droits réservés

Partager cet article

1000 caractères restants
Antispam Rafraîchir l'image

DOSSIER

Comment aborder un sujet aussi sensible que le suicide ?

Les experts de la prévention, les professionnels de la santé ou du social, tous s’accordent sur un point : il faut parler du suicide. Mais la thématique est délicate, et il faut la traiter avec prudence, sans banalisation ni stigmatisation. Du 1er au 12 novembre,...   A lire..

INTERVIEW

Entretien avec Didier Mourron, par Nicolas Emilien Rozeau

Si la définition de l’artiste pouvait se dessiner, alors sous les traits de Didier Mouron naîtrait Didier Mouron. Didier Mouron. Didier Mouron. Didier Mouron. Qui est Didier Mouron ? Un artiste, certe...   A lire..

EVASION

Contrées authentiques au Yunnan et dans le Nord du Vietnam

Tout au long de son histoire, la Chine a toujours été une superpuissance d’Asie. Et pas seulement question richesse et force: la diversité culturelle et géographique a toujours été unique et les Chinois ne vivent pas sur...   A lire..

EDITORIAL

Faut-il savoir cuisiner pour manger « équilibré » ?

C’est la grande mode du moment, parler de l’alimentation « saine ». On tente de bannir de nos assiettes la graisse, le sel, le sucre, mais pour les remplacer par quoi ? Je ne vais ...   A lire..

100% FEMME

La couleur des sentiments, roman de femmes extraordinaires

Alors que tout le monde se précipite dans les salles obscures pour découvrir le nouveau film de Tate Taylor, La couleur des sentiments (The Help en version originale), moi, je me bouche les oreilles et je plonge dans le roman qui l’a inspiré. Co...   A lire..

VOS DROITS

Je souhaite acquérir un appareil électroménager par internet. Comment puis-je être certain que ce site n'est pas un leurre?

Je souhaite acquérir un appareil électroménager par internet et je suis tombé sur un site qui me propose une réduction de 40%. Comment puis-je être certain que ce site n'est pas un leurre? Existe-t-il un organisme européen (ce site de vente n’est pas basé en suisse) que je peux contacter afin d'avoi...   A lire..

Santé et bien-être

Le choix du féminin

Les tendances des dernières fashion weeks parlent d’elles-mêmes. Sur la scène de la mode actuelle, le féminin brille sou...   A lire..

SPOTLIGHT

Comprendre et désamorcer la violence chez les jeunes

Violaine Martinella-Grau, appointée à 80% à la gendarmerie vaudoise, a fait de son expérience de terrain un riche terreau qu'elle cultive avec passion. Psychologue du travail, formatrice pour adultes et professeur vacata...   A lire..