Donnons la parole aux élus locaux: Aujourd'hui, Serge Serafin, maire d'Anières (GE)

Tribunes Romandes Qu’est-ce que la tranchée de Vésenaz va apporter à Anières ?

Serge Serafin La tranchée couverte de Vésenaz concerne beaucoup plus la commune de Collonge-Bellerive, mais elle entre dans la problématique de la circulation de la rive gauche du lac. C’est une préoccupation pour toutes les communes qui sont sur ce côté du canton. En 2006, les 15 communes ont réalisé une étude pour pouvoir apporter des solutions et des pistes de réflexion afin d’améliorer une situation qui devient difficile. Aujourd’hui, la mobilité est traitée dans le cadre des plans d’agglomérations franco-valdo-genevois (habitat-travail-mobilité). Mais dans le cadre du projet de plan directeur cantonal avec une vision 2030, aucune solution n’est démontrée, à l’exception de la traversée du lac. Il faudra réaliser cette dernière, avec une connexion vers la Pallanterie et une autre sur la commune de Puplinge, pour voir peut-être, un changement et une amélioration de la mobilité. A ce jour, il faut relever que les mesures d’accompagnement pour le chantier de la traversée de Vésenaz, avec des lignes de bus partielles en sites propres depuis la douane d’Anières direction Genève, sont une bonne chose. Pour inciter les habitants d’Anières à utiliser les transports publics, la mairie subventionne tous les abonnés.

Tribunes Romandes On dit depuis quelques mois que Genève n’est plus un canton « sûr ». Comment le vivez-vous à Anières ?

Serge Serafin Anières n’a peut-être pas les mêmes soucis que les communes villes de ce canton. On ne voit que très rarement un incident majeur, mais il y a quand même quelques dérapages. La population commence à être préoccupée par un sentiment d’insécurité. Le poste de police le plus proche est celui de la Pallanterie. Mais la nuit tombée, le poste est fermé et les agents de garde sont rapatriés sur la ville, là où ils malheureusement plus de chances d’être appelés. Vu que nous sommes dans une commune proche de la frontière et réputée comme relativement aisée, on voit souvent des cambriolages. L’engagement d’une police privée (GPA) pour contrôler les lieux publics ne fait pas tout. Des incivilités et des tentatives d’agression font aussi partie de nos préoccupations. Le renforcement des agents de police municipale est à l’ordre du jour sur notre secteur, avec un réseau intercommunal.

Tribunes Romandes Quelle intercommunalité avez-vous avec les communes frontalières ?

Serge Serafin Nous avons de très bons contacts avec Veigy, et les communes voisines françaises. Depuis la mise en œuvre des plans d’agglomération, ce rapprochement s’est encore accentué. Pour moi, c’est clairement une valeur ajoutée à la commune que de pouvoir échanger nos soucis et nos projets avec ses voisines, même si elles sont séparées par une frontière.

Tribunes Romandes Anières abrite encore quelques zones « vertes ». Est-ce des zones en voie de déclassement ou vont-elles rester à l’état naturel ?

Serge Serafin Genève doit s’agrandir si elle veut jouer dans la cour des grands mais pas à n’importe quel prix. Il faut qu’Anières participe à ce changement en améliorant ou en conservant la qualité de vie et celle du territoire. Anières mesure 3,86 km2. 31,3 % de cette superficie correspond à des surfaces d'habitat ou d'infrastructures, 63,7 % à des surfaces agricoles, 4,7 % à des surfaces boisées et 0,3 % à des surfaces improductives. Le canton peut être décrit en trois cercles. Le premier : la ville, le deuxième les grandes communes et le troisième les communes rurales et la campagne genevoise. Nous sommes dans ce troisième cercle. Préservé peut-être de grands développements, il n’en demeure pas moins que notre rôle passe aussi par une prise de conscience sur la crise du logement. Pour cela, on a misé sur le partenariat privé-public avec la commune qui prend en charge les frais de procédure liés à des concours d’architecture en marchés publics et de déclassement. Le but étant de  maîtriser le développement pour faire des logements justes. Dans ce sens, on peut valoriser le droit foncier et préserver la qualité environnementale. Il ne faut pas oublier qu’une campagne et une agriculture font aussi partie de la carte de visite de Genève. Le canton a la maîtrise du territoire et a su jusque ici éviter le mitage du terrain contrairement à d’autres régions de notre pays. C’est un atout majeur pour la maîtrise et la gestion de l’espace vert. Par conséquent, notre manière de participer au développement est raisonnable et nous voulons être acteurs à part entière de notre développement et celui du Canton de Genève.

Tribunes Romandes Quel avenir pour Anières ?

Serge Serafin A Anières, depuis une douzaine d’années, nous avons mis à niveau nos équipements ; école entièrement rénovée et nouvelle salle de gym, nouvelle épicerie, assainissement du parc immobilier, un club- house du tennis avec restaurant, le bâtiment du Floris et son restaurant étoilé, une colonie de vacances à Morgins, la création d’une fondation pour développer les logements sur le territoire, un réseau d’assainissement pour les égouts bientôt terminé et le lancement de nouveaux projets pour la mairie, la poste, le local des pompiers et 22 nouveaux logements. Nous travaillons encore pour développer une zone artisanale et des équipements publics intercommunaux et des aménagements de plages publiques sur notre lac. Par ailleurs, le projet COHERAN reliant les 3 communes de Corsier, d’Anières et Hermance n’a pas encore prit tout son essor, il crée une véritable synergie avec des projets de rationalisation. Par exemple les pompiers communaux sont déjà coordonnés sur 4 communes pour rendre leur travail encore plus performant. Il faudra aussi créer une structure intercommunale pour l’entretien des routes. En matière de sécurité, le renforcement des APM sera nécessaire. Des équipements sportifs pour le club de football FC COHERAN est à l’étude et enfin nous menons des actions pour obtenir le label Cité Energie. Tout cela fait partie de nos réflexions pour être plus performants demain. Nous ne sommes pas encore à la fusion des communes, tant que les moyens sont là, mais qui sait dans les décennies à venir, on verra.

Interview réalisée par Stanislas Dikamona & Romain Wanner

Copyright © TRIBUNES ROMANDES - Tous droits réservés

Partager cet article

1000 caractères restants
Antispam Rafraîchir l'image

DOSSIER

Comment aborder un sujet aussi sensible que le suicide ?

Les experts de la prévention, les professionnels de la santé ou du social, tous s’accordent sur un point : il faut parler du suicide. Mais la thématique est délicate, et il faut la traiter avec prudence, sans banalisation ni stigmatisation. Du 1er au 12 novembre,...   A lire..

INTERVIEW

Entretien avec Didier Mourron, par Nicolas Emilien Rozeau

Si la définition de l’artiste pouvait se dessiner, alors sous les traits de Didier Mouron naîtrait Didier Mouron. Didier Mouron. Didier Mouron. Didier Mouron. Qui est Didier Mouron ? Un artiste, certe...   A lire..

EVASION

Contrées authentiques au Yunnan et dans le Nord du Vietnam

Tout au long de son histoire, la Chine a toujours été une superpuissance d’Asie. Et pas seulement question richesse et force: la diversité culturelle et géographique a toujours été unique et les Chinois ne vivent pas sur...   A lire..

EDITORIAL

Faut-il savoir cuisiner pour manger « équilibré » ?

C’est la grande mode du moment, parler de l’alimentation « saine ». On tente de bannir de nos assiettes la graisse, le sel, le sucre, mais pour les remplacer par quoi ? Je ne vais ...   A lire..

100% FEMME

La couleur des sentiments, roman de femmes extraordinaires

Alors que tout le monde se précipite dans les salles obscures pour découvrir le nouveau film de Tate Taylor, La couleur des sentiments (The Help en version originale), moi, je me bouche les oreilles et je plonge dans le roman qui l’a inspiré. Co...   A lire..

VOS DROITS

Je souhaite acquérir un appareil électroménager par internet. Comment puis-je être certain que ce site n'est pas un leurre?

Je souhaite acquérir un appareil électroménager par internet et je suis tombé sur un site qui me propose une réduction de 40%. Comment puis-je être certain que ce site n'est pas un leurre? Existe-t-il un organisme européen (ce site de vente n’est pas basé en suisse) que je peux contacter afin d'avoi...   A lire..

Santé et bien-être

Le choix du féminin

Les tendances des dernières fashion weeks parlent d’elles-mêmes. Sur la scène de la mode actuelle, le féminin brille sou...   A lire..

SPOTLIGHT

Comprendre et désamorcer la violence chez les jeunes

Violaine Martinella-Grau, appointée à 80% à la gendarmerie vaudoise, a fait de son expérience de terrain un riche terreau qu'elle cultive avec passion. Psychologue du travail, formatrice pour adultes et professeur vacata...   A lire..