Entretien avec Laurent Seydoux en vue de l’élection du 17 juin 2012

Tribunes Romandes Que proposez-vous pour limiter l’impact écologique des personnes ?

Laurent Seydoux C’est un des grands thèmes des Verts-Libéraux que de combattre le gaspillage et notamment le gaspillage énergétique. Ainsi, il faudra que toutes nouvelles les constructions aient les normes « minergie » qui, grâce aux nouvelles technologies ou à d’anciennes façons de faire, vont pouvoir faire baisser la consommation énergétique de la population et créer de l’emploi.

Il faut aussi favoriser tous ceux qui veulent rénover leur bâtiments, qu’ils soient promoteurs ou particuliers, de façon ensuite à ne plus gaspiller l’énergie qui sert au chauffage qui représente presque 50% de notre consommation actuelle en Suisse.

 

Tribunes Romandes Vous êtes favorable à une traversée du Lac. Mais où pensez-vous pouvoir trouver l’argent ? Car les caisses de l’état sont « vides » si on écoute un peu ce qui se dit…

Laurent Seydoux Les modèles sont assez simple à mettre en œuvre, il y a une part qui viendra de la Confédération, mais également une partie qui viendra du canton et aussi des privés ; cela peut être sous la forme d’une taxation spécifique, mais pas forcément. Ce qui est important, vu que l’on parle d’un projet qui se réalisera d’ici dix à vingt ans, c’est de bien échelonner les projets et les investissements. C’est sûr qu’on ne peut pas tout faire tout de suite, c’est pourquoi il est important de mettre des priorités et pour nous, la traversée du lac est une des priorités pour Genève. Non seulement pour le transport individuel mais aussi pour le transport collectif en permettant aux transports publics de desservir mieux les deux rives.

 

Tribunes Romandes Vous êtes pour la lutte contre l’endettement et vous proposez notamment, de prendre contact avec les personnes qui auraient des retards de paiements avec les paiements public. Concrètement, comment comptez-vous faire cela ?

Laurent Seydoux Alors, il faut savoir que je l’ai déjà fait dans la commune de Plan-les-Ouates. Toute la question c’est la spirale de l’endettement, plus vite on prend en charge le début d’un endettement, mieux on peut gérer la situation. J’ai mis cela en place dans ma commune avec les restaurants scolaires et la garderie, on était très attentif aux personnes qui ne payaient plus au bout d’un mois ou deux et on prenait simplement le temps de les appeler. On leur demandait « Qu’est-ce qui se passe » et des fois on avait des oublis, mais on a aussi rencontré des gens qui nous expliquaient qu’ils venaient d’être au chômage et qu’ils avaient ainsi des difficultés à payer ces prestations. On a proposé à ces gens un accompagnement social, mais pas dans le sens d’un accompagnement financier, que des conseils, uniquement pour donner aux gens la possibilité de faire un nouveau budget avec moins de revenus.

C’est une façon d’éviter la spirale de l’endettement, en permettant aux gens de mettre de côté les difficultés qu’ils ont, de faire en sorte que les revenus puissent payer les charges qu’ils ont et ainsi passer au-dessus de cette situation en ayant reçu simplement un petit coup de pouce et des conseils. Il faut savoir qu’on vise avant tout une autonomie, mais ce n’est pas pour autant que l’on ne doit pas aider les gens en leur prodiguant une aide qui peut leur permettre de s’en sortir facilement durant cette période difficile. L’accompagnement dure en moyenne trois ans et on y arrive presque toujours si on arrive à prendre l’endettement à son début.

 

Tribunes Romandes Que proposez-vous en terme de cohésion sociale ?

Laurent Seydoux On a tendance à oublier que l’urbanisation des régions donne le ton de comment on va vivre à cet endroit dans l’avenir. La mixité des activités est importante. Alors, oui, il doit y avoir du logement, mais aussi des possibilités de sport, de culture afin que les gens puissent vivre au sein de ces éléments-là, qu’ils puissent se rencontrer, échanger et se diversifier.

Il s’agit d’avoir une mixité, les quartiers de villas, de bureaux ou « ghettos » ne sont pas, à terme, une bonne chose. On doit viser une diversité pour avoir les bases d’une cohésion sociale et après c’est l’engagement de chacun à vouloir être et vivre ensemble qui fera les choses.

 

Tribunes Romandes Comment comptez-vous améliorer l’offre en énergie renouvelable sur le canton ?

Laurent Seydoux La première chose, c’est d’étudier tous les lieux potentiels où on pourrait mettre de l’énergie renouvelable. En France, ils ont fait une étude qui a montré que si l’on recouvrait 100% des surfaces des toits qui remplissent les bonnes conditions pour recevoir du photovoltaïque, on couvrirait l’ensemble de la demande en énergie électrique.

Sur Genève, on pourrait faire un répertoire pour savoir où on pourrait mettre des installations produisant de l’énergie renouvelable. Ceci dans le but d’avoir un vrai plan qui permettrait d’aider les personnes à investir dans l’énergie renouvelable afin qu’ils soient, dans la mesure du possible, autonome d’un point de vue énergétique grâce aux installations locales.

Viser « local » cela permettra non seulement de réduire notre consommation en mettant en place des nouvelles installations, mais aussi de créer de l’emploi sur Genève.

 

Interview réalisée par Stanislas Dikamona & Romain Wanner

Copyright © TRIBUNES ROMANDES - Tous droits réservés

Partager cet article

1000 caractères restants
Antispam Rafraîchir l'image

DOSSIER

Comment aborder un sujet aussi sensible que le suicide ?

Les experts de la prévention, les professionnels de la santé ou du social, tous s’accordent sur un point : il faut parler du suicide. Mais la thématique est délicate, et il faut la traiter avec prudence, sans banalisation ni stigmatisation. Du 1er au 12 novembre,...   A lire..

INTERVIEW

Entretien avec Didier Mourron, par Nicolas Emilien Rozeau

Si la définition de l’artiste pouvait se dessiner, alors sous les traits de Didier Mouron naîtrait Didier Mouron. Didier Mouron. Didier Mouron. Didier Mouron. Qui est Didier Mouron ? Un artiste, certe...   A lire..

EVASION

Contrées authentiques au Yunnan et dans le Nord du Vietnam

Tout au long de son histoire, la Chine a toujours été une superpuissance d’Asie. Et pas seulement question richesse et force: la diversité culturelle et géographique a toujours été unique et les Chinois ne vivent pas sur...   A lire..

EDITORIAL

Faut-il savoir cuisiner pour manger « équilibré » ?

C’est la grande mode du moment, parler de l’alimentation « saine ». On tente de bannir de nos assiettes la graisse, le sel, le sucre, mais pour les remplacer par quoi ? Je ne vais ...   A lire..

100% FEMME

La couleur des sentiments, roman de femmes extraordinaires

Alors que tout le monde se précipite dans les salles obscures pour découvrir le nouveau film de Tate Taylor, La couleur des sentiments (The Help en version originale), moi, je me bouche les oreilles et je plonge dans le roman qui l’a inspiré. Co...   A lire..

VOS DROITS

Je souhaite acquérir un appareil électroménager par internet. Comment puis-je être certain que ce site n'est pas un leurre?

Je souhaite acquérir un appareil électroménager par internet et je suis tombé sur un site qui me propose une réduction de 40%. Comment puis-je être certain que ce site n'est pas un leurre? Existe-t-il un organisme européen (ce site de vente n’est pas basé en suisse) que je peux contacter afin d'avoi...   A lire..

Santé et bien-être

Le choix du féminin

Les tendances des dernières fashion weeks parlent d’elles-mêmes. Sur la scène de la mode actuelle, le féminin brille sou...   A lire..

SPOTLIGHT

Comprendre et désamorcer la violence chez les jeunes

Violaine Martinella-Grau, appointée à 80% à la gendarmerie vaudoise, a fait de son expérience de terrain un riche terreau qu'elle cultive avec passion. Psychologue du travail, formatrice pour adultes et professeur vacata...   A lire..