Entretien avec Jean-Claude Biver, CEO de Hublot

"La vraie responsabilité de l'entrepreneur c'est de se préparer en tout temps à la crise, car celle-ci fait partie du plan de marche du capitalisme".

TRIBUNES ROMANDES  Après la crise que nous venons de traverser, pensez-vous quela branche horlogère soit en pleine phase de consolidation ? Si oui, y a-t-il des indicateurs qui le démontrent ?

Jean-Claude Biver  La crise financière a rendu les marques fortes encore plus fortes. Et les faibles encore plus faibles. Au point que l'on doit craindre que quelques marques risquent encore de fermer ou du moins de souffrir beaucoup et longuement. Dans ce sens on peut parler d'un recentrage autour des marques créatrices de substance et de valeur. Le mot consolidation peut très bien convenir à ce genre de phénomène qui selon moi va durer encore quelques années.

TRIBUNES ROMANDES  Quelles leçons avez-vous personnellement tiré de cette période de crise ? Aurait-on pu agir différemment ?

Jean-Claude Biver  La seule vraie défense contre la crise c'est d'y être préparer avant qu'elle n’arrive (ce qui était le cas pour Hublot). La vraie responsabilité de l'entrepreneur c'est de se préparer en tout temps à la crise, car celle-ci fait partie du plan de marche du capitalisme. La seule chose qui puisse changer, c'est le cycle des crises. Ce cycle qui était proche de 10 ans, s'est peu à peu raccourci et aujourd'hui il semble se diriger vers un cycle de 7 à 5 ans.

TRIBUNES ROMANDES  La question du manque de main-d'œuvre très qualifiée a toujours été d’actualité principalement dans l'horlogerie de luxe. Peut-on dire aujourd’hui qu’il y a adéquation entre l'offre et la demande de personnel qualifié?

Jean-Claude Biver  La question du manque de main-d’œuvre qualifiée de qualité est un problème récurant car il sera de tous les temps difficile de trouver les perles rares. Mais l'intérêt des jeunes pour nos métiers nous permet aujourd'hui d'avoir une main-d’œuvre qualifiée plus abondante.

TRIBUNES ROMANDES  La délocalisation touche actuellement tous les secteurs d’activité et il y a un risque que davantage de fabricants se tournent vers l’Asie pour importer certains composants. Pensez-vous que le « Made in Switzerland » ait encore un avenir ? Si oui, quels sont ses atouts ?

Jean-Claude Biver  Le « Swiss Made » est fondamental, non seulement pour l'horlogerie, mais pour la Suisse. Il a fallu une centaine d'années pour le construire, le défendre et le promouvoir. Je trouverais scandaleux et dramatique de le lâcher. « Swissness » et « Swiss Made » sont des valeurs du pays, des valeurs que le pays ne peut pas se permettre de lâcher. Au risque de voir le pays tout entier en pâtir. « Swissness » c'est ce qui caractérise la qualité du pays et de ses habitants. Et c'est ce qui nous différencie des autres nations et des autres mentalités.

TRIBUNES ROMANDES  Vous êtes un des monuments de la branche horlogère. Quel regard portez-vous aujourd’hui sur cette industrie?

Jean-Claude Biver  Elle est florissante, riche en innovation et création et elle a su se muter déjà plusieurs fois. Elle a survécue à plusieurs crises et notre industrie horlogère en est toujours sortie renforcée. Avec le développement des pays tels que le Brésil, l'Inde la Chine, l'Indonésie, le Vietnam, la Turquie et les pays de l'Est y compris la Russie, l'industrie horlogère a encore de belles années devant elle. Ce pour autant qu'elle maintienne sa créativité, son esprit de conquête, son service et sa qualité. Sans tomber dans l'auto suffisance et l'arrogance.

TRIBUNES ROMANDES  Avec le recul de la vie, lorsque vous regardez l’ensemble de votre carrière, y-a-t-il quelque chose que vous auriez fait différemment aujourd’hui ?

Jean-Claude Biver  Je voudrais vivre bien évidemment deux fois, mais seulement si je peux revivre à 100% la MEME vie, sans changer un iota!

TRIBUNES ROMANDES  Lorsque vous aurez quitté la grande scène, qu’est-ce qui vous manquera le plus ?

Jean-Claude Biver  Le travail, l'équipe, la création, le développement, le produit, l'innovation et la gestion du risque.

 

Interview réalisée par Thierry Dime

Copyright © TRIBUNES ROMANDES - Tous droits réservés

DOSSIER

Comment aborder un sujet aussi sensible que le suicide ?

Les experts de la prévention, les professionnels de la santé ou du social, tous s’accordent sur un point : il faut parler du suicide. Mais la thématique est délicate, et il faut la traiter avec prudence, sans banalisation ni stigmatisation. Du 1er au 12 novembre,...   A lire..

INTERVIEW

Entretien avec Didier Mourron, par Nicolas Emilien Rozeau

Si la définition de l’artiste pouvait se dessiner, alors sous les traits de Didier Mouron naîtrait Didier Mouron. Didier Mouron. Didier Mouron. Didier Mouron. Qui est Didier Mouron ? Un artiste, certe...   A lire..

EVASION

Contrées authentiques au Yunnan et dans le Nord du Vietnam

Tout au long de son histoire, la Chine a toujours été une superpuissance d’Asie. Et pas seulement question richesse et force: la diversité culturelle et géographique a toujours été unique et les Chinois ne vivent pas sur...   A lire..

EDITORIAL

Faut-il savoir cuisiner pour manger « équilibré » ?

C’est la grande mode du moment, parler de l’alimentation « saine ». On tente de bannir de nos assiettes la graisse, le sel, le sucre, mais pour les remplacer par quoi ? Je ne vais ...   A lire..

100% FEMME

La couleur des sentiments, roman de femmes extraordinaires

Alors que tout le monde se précipite dans les salles obscures pour découvrir le nouveau film de Tate Taylor, La couleur des sentiments (The Help en version originale), moi, je me bouche les oreilles et je plonge dans le roman qui l’a inspiré. Co...   A lire..

VOS DROITS

Je souhaite acquérir un appareil électroménager par internet. Comment puis-je être certain que ce site n'est pas un leurre?

Je souhaite acquérir un appareil électroménager par internet et je suis tombé sur un site qui me propose une réduction de 40%. Comment puis-je être certain que ce site n'est pas un leurre? Existe-t-il un organisme européen (ce site de vente n’est pas basé en suisse) que je peux contacter afin d'avoi...   A lire..

Santé et bien-être

Le choix du féminin

Les tendances des dernières fashion weeks parlent d’elles-mêmes. Sur la scène de la mode actuelle, le féminin brille sou...   A lire..

SPOTLIGHT

Comprendre et désamorcer la violence chez les jeunes

Violaine Martinella-Grau, appointée à 80% à la gendarmerie vaudoise, a fait de son expérience de terrain un riche terreau qu'elle cultive avec passion. Psychologue du travail, formatrice pour adultes et professeur vacata...   A lire..