Entretien avec David Arlettaz, Directeur de l’Office de Tourisme de Fully (VS)

Tribunes Romandes La fête de la châtaigne de Fully vient de s’achever, quel bilan dressez-vous aujourd’hui ?

David Arlettaz Lorsqu'on organise une manifestation en plein air, on connaît l'importance primordiale de la météo. Pourtant, malgré la météo quelque peu chagrine du samedi 16 octobre, la Fête de la Châtaigne 2010 s'en sort très bien : globalement les exposants sont satisfaits de leurs affaires, la fréquentation du public fut tout-à-fait réjouissante (voire excellente le dimanche) avec probablement plus de 30'000 visiteurs, les médias étaient présents et aucun problème particulier n'est à déplorer. Que voudrions-nous de plus ?

Tribunes Romandes La fête de la châtaigne est le plus important événement de la commune. Pourtant la châtaigne n’est pas la principale culture de la région. Qu’est-ce qui attire le visiteur à cette manifestation ?

David Arlettaz La châtaigne revêt une importance bien particulière pour la commune de Fully, puisqu'elle a nourri et protégé nos ancêtres pendant plusieurs centaines d'années. En effet, elle constituait tout d'abord leur nourriture principale (l'arbre à pain ou le pain du pauvre), mais la forêt a également servi à de nombreuses reprises de protection contre les avalanches et les ravines; la dernière fois en octobre 2000. L'entretien de la forêt se fait aujourd'hui plutôt par attachement sentimental que par intérêt financier.

Quant au visiteur, il n'est probablement pas insensible à cette histoire d'amour atypique entre un fruit et une commune qui dure depuis près de huit cent ans, mais c'est plutôt le grand marché en plein air qui l'attire à Fully à la mi-octobre !

Tribunes Romandes L’artisanat et les produits du terroir sont très présents pendant cette fête. N’est-ce pas pour l’Office de Tourisme, une belle façon de faire connaitre la commune de Fully ?

David Arlettaz Le grand marché de la Fête de la Châtaigne se veut généraliste et très diversifié. Cette diversité est probablement la source d'intérêt de notre nombreux public. Mais il convient de préciser que le contenu de ce marché fait l'objet de toute l'attention des organisateurs. Aussi, il est vrai que l'artisanat et le terroir, au sens large du terme, représentent aujourd'hui plus d'un stand sur deux dans le marché. Une belle façon de valoriser le terroir régional, mais aussi, il est vrai, d'attirer le visiteur. Nous ne cachons pas que l'organisation de cette grande manifestation a des fins promotionnelles.

Une fois que ce beau marché nous a amené tant de monde, c'est à nous de leur présenter nos nombreux atouts culturels, touristiques, mais aussi agricoles ou climatiques ! Dans ce but, diverses visites guidées sont organisées, notamment une excursion commentée gratuite dans la châtaigneraie.

Tribunes Romandes Il y a quelques années, « La Confrérie de la Châtaigne » a mis sur pied un « sentier didactique de la Châtaigneraie ». A quoi sert-il ?

David Arlettaz Le "Sentier didactique de la Châtaigneraie" présente, à travers ses 14 panneaux, de nombreuses facettes du fruit, de son arbre ou des difficultés d'entretien de la forêt, par exemple. La Confrérie de la Châtaigne l'a mis sur pied, en accord avec ses statuts, dans le but de promouvoir ce thème. Il est à noter que la Confrérie participe également à l'entretien de cette Châtaigneraie, avec le triage forestier régional.

Tribunes Romandes Cette année encore les exposants ont répondu présent pour rehausser l’éclat de cette manifestation. Mais y-a-t-il vraiment un retour sur investissement ?

David Arlettaz Nous sommes dans une situation de "win-win" commercial. Les exposants itinérants sont heureux de compter une date de plus - et de qualité - dans leur calendrier annuel des marchés, les commerçants locaux de la commune peuvent saisir cette occasion pour présenter leurs activités et leurs produits à un nombre inespéré de visiteurs.

Quant à la commune elle-même, elle bénéficie à terme d'un essor économique non-négligeable (meilleur vente de produits du terroirs, succès des cafés-restaurants, nouveaux habitants conquis, etc.). Les retombées économiques sur la commune sont importantes et largement reconnues.

Tribunes Romandes On dénombre de nos jours une multitude de variétés de brisolée. Existe-t-il une brisolée spécifique à la commune de Fully ?

David Arlettaz Il existe sans conteste une multitude de manières de présenter la brisolée, mais il n'en existe pour nous que deux sortes : la brisolée traditionnelle (châtaignes, beurre, fromages d'alpage, pommes, poires, raisins, év. pains) et la brisolée royale (avec rajout de diverses salaisons : lard, viande séchée, etc.). Il est très probable que la brisolée originale soit la version traditionnelle, car nos ancêtres ne disposaient pas de tant d'autres produits dans leur ménage. La version royale est arrivée plus tard, avec l'amélioration de la situation économique. On peut trouver toutes les deux à Fully, même si la royale a aujourd'hui plus de succès.

Il est à noter que la prise de conscience locale du potentiel touristique de cette spécialité culinaire aussi authentique que conviviale ne date que d'une petite vingtaine d'années, date des premières éditions de la Fête de la Châtaigne. Pourtant l'histoire de la brisolée est probablement aussi ancienne que celle de la châtaigne dans notre commune...

Tribunes Romandes Plus de 5 tonnes de châtaignes ont été consommées en un week-end. Reste-il encore des châtaignes pour des retardataires en visite dans votre commune ?

David Arlettaz La période de la Châtaigne touche à sa fin... La production théorique locale peut dépasser les vingt tonnes, mais nous ne le saurons jamais de manière exacte puisque ces châtaignes n'ont jamais été et ne seront probablement jamais commercialisées : elles sont uniquement à la disposition gratuite des locaux ou des visiteurs qui veulent les ramasser, pour leur consommation privée exclusivement. Détail important : seules les châtaignes tombées à terre peuvent être ramassées et il est interdit de "gauler" (frapper, remuer) les arbres car les châtaigniers sont très fragiles !

Interview réalisée par Thierry Dime

Copyright © TRIBUNES ROMANDES - Tous droits réservés

DOSSIER

Comment aborder un sujet aussi sensible que le suicide ?

Les experts de la prévention, les professionnels de la santé ou du social, tous s’accordent sur un point : il faut parler du suicide. Mais la thématique est délicate, et il faut la traiter avec prudence, sans banalisation ni stigmatisation. Du 1er au 12 novembre,...   A lire..

INTERVIEW

Entretien avec Didier Mourron, par Nicolas Emilien Rozeau

Si la définition de l’artiste pouvait se dessiner, alors sous les traits de Didier Mouron naîtrait Didier Mouron. Didier Mouron. Didier Mouron. Didier Mouron. Qui est Didier Mouron ? Un artiste, certe...   A lire..

EVASION

Contrées authentiques au Yunnan et dans le Nord du Vietnam

Tout au long de son histoire, la Chine a toujours été une superpuissance d’Asie. Et pas seulement question richesse et force: la diversité culturelle et géographique a toujours été unique et les Chinois ne vivent pas sur...   A lire..

EDITORIAL

Faut-il savoir cuisiner pour manger « équilibré » ?

C’est la grande mode du moment, parler de l’alimentation « saine ». On tente de bannir de nos assiettes la graisse, le sel, le sucre, mais pour les remplacer par quoi ? Je ne vais ...   A lire..

100% FEMME

La couleur des sentiments, roman de femmes extraordinaires

Alors que tout le monde se précipite dans les salles obscures pour découvrir le nouveau film de Tate Taylor, La couleur des sentiments (The Help en version originale), moi, je me bouche les oreilles et je plonge dans le roman qui l’a inspiré. Co...   A lire..

VOS DROITS

Je souhaite acquérir un appareil électroménager par internet. Comment puis-je être certain que ce site n'est pas un leurre?

Je souhaite acquérir un appareil électroménager par internet et je suis tombé sur un site qui me propose une réduction de 40%. Comment puis-je être certain que ce site n'est pas un leurre? Existe-t-il un organisme européen (ce site de vente n’est pas basé en suisse) que je peux contacter afin d'avoi...   A lire..

Santé et bien-être

Le choix du féminin

Les tendances des dernières fashion weeks parlent d’elles-mêmes. Sur la scène de la mode actuelle, le féminin brille sou...   A lire..

SPOTLIGHT

Comprendre et désamorcer la violence chez les jeunes

Violaine Martinella-Grau, appointée à 80% à la gendarmerie vaudoise, a fait de son expérience de terrain un riche terreau qu'elle cultive avec passion. Psychologue du travail, formatrice pour adultes et professeur vacata...   A lire..