Entretien avec Pascal Soris, Directeur General de Cross Systems

 

Tribunes Romandes  On parle de plus en plus de reprise économique et certains s’aventurent d’ailleurs à affirmer que la crise est maintenant derrière nous. Avez-vous cette impression ?

Pascal Soris  Nous constatons en effet une nette reprise depuis cet été, en particulier auprès des grandes banques. Concernant les autres secteurs, l’activité commerciale s’est amplifiée mais les cycles de décision restent longs et la taille moyenne des projets est plus faible en comparaison à ce que nous avons connu avant la crise. Ceci reflète sans doute le fait que les entreprises jouent la reprise mais de façon prudente et progressive.

Tribunes Romandes  Cross Systems est la filiale suisse du groupe Micropole Univers mais on a souvent du mal à situer votre domaine d’activité. Pourriez-vous nous dire de quoi s’occupe Cross Systems ?

Pascal Soris  Cross Systems conseille et accompagne les entreprises dans la mise en place et la maintenance de leur système d’information. Très schématiquement, ces systèmes d’information sont constitués, pour leur cœur, de logiciels de gestion (communément appelés des ERP) et de développements logiciels spécifiques. On trouve, à la périphérie, d’une part des sites B2C, B2B et B2E (le e-Business) et d’autre part des systèmes d’aide à la décision (la Business Intelligence). C’est sur la base de ce schéma que Cross Systems s’est organisé afin d’apporter à ses clients la plus forte valeur ajoutée possible.

Tribunes Romandes  Cross System propose un accompagnement global dans le domaine de l’Informatique de Gestion. Vous limitez-vous à proposer des solutions ou êtes vous également détenteurs (propriétaires) de certaines de ces solutions ?

Pascal Soris  Le métier de Cross Systems est un métier d’intégrateur à l’opposé d’un métier d’éditeur. Nous travaillons donc main dans la main avec ces éditeurs pour mettre en place leurs solutions au sein des entreprises. Dans ce cadre, en amont, nous sommes en veille permanente sur les évolutions et tendances du marché afin de pouvoir conseiller nos clients. En aval, nous mettons en place des partenariats avec ces éditeurs pour proposer leurs solutions et nous permettre de bien les maîtriser. Dans certains cas, nous développons aussi des approches « communautaires » nous permettant de mutualiser, entre plusieurs clients, des développements ou implémentations. Nous fonctionnons alors un peu comme les acteurs du monde de l’Open Source même si ces approches sont plus confidentielles.

Tribunes Romandes  Les prix restent encore élevés pour des solutions de Business Intelligence (BI), avec des licences pouvant dépasser 300.000 CHF. Ne pensez-vous pas que ces solutions soient réservées aux entreprises d’une certaine taille`?

Pascal Soris  Les solutions leaders du marché de la BI restent en effet historiquement à des prix relativement élevés. Cela ne veut cependant pas dire que la Business Intelligence reste réservée aux grandes entreprises. En effet, d’une part, il existe aujourd’hui des solutions plus accessibles et plus simples à mettre en œuvre - on trouve notamment ces solutions dans le monde de l’Open Source ou auprès d’éditeurs de plus petite taille ou autrement appelés émergents. D’autre part, ces grands éditeurs dirigent de plus en plus leur stratégie vers le marché des PME et adaptent en conséquence leurs produits et leurs grilles de tarifs. La tendance de ces dernières années et des années à venir est donc que de plus en plus de PME nous sollicitent et vont nous solliciter pour la mise en place de systèmes de pilotage au sein de leur organisation.

Tribunes Romandes   Une récente étude du cabinet Forrester a révélé que 54% des entreprises ont implémenté une solution Business Intelligence dans le monde. Soit plus de 8 milliards rien que pour la BI en 2009. N’est-ce pas une bonne nouvelle pour les entreprises telles que la vôtre ?

Pascal Soris  C’est effectivement une bonne nouvelle pour nous. Nous avons, de longue date, prévu ce phénomène et le vivons au quotidien. C’est aussi la raison pour laquelle nous investissons depuis de nombreuses années sur l’évangélisation et la promotion de ce type de systèmes au travers d’évènements comme le BI Swiss Forum. Et même si, d’un autre côté, le développement de ce secteur amène tous les jours de plus en plus de concurrence, il nous semble évident qu’un certain nombre d’évènements récents, qu’ils soient technologiques ou non, vont encore le révolutionner. En les anticipant, nous gardons le positionnement marché que nous avons su construire et restons donc serein quand au développement de nos activités dans ce secteur.

 

Interview réalisée par Thierry Dime

Copyright © TRIBUNES ROMANDES - Tous droits réservés

DOSSIER

Comment aborder un sujet aussi sensible que le suicide ?

Les experts de la prévention, les professionnels de la santé ou du social, tous s’accordent sur un point : il faut parler du suicide. Mais la thématique est délicate, et il faut la traiter avec prudence, sans banalisation ni stigmatisation. Du 1er au 12 novembre,...   A lire..

INTERVIEW

Entretien avec Didier Mourron, par Nicolas Emilien Rozeau

Si la définition de l’artiste pouvait se dessiner, alors sous les traits de Didier Mouron naîtrait Didier Mouron. Didier Mouron. Didier Mouron. Didier Mouron. Qui est Didier Mouron ? Un artiste, certe...   A lire..

EVASION

Contrées authentiques au Yunnan et dans le Nord du Vietnam

Tout au long de son histoire, la Chine a toujours été une superpuissance d’Asie. Et pas seulement question richesse et force: la diversité culturelle et géographique a toujours été unique et les Chinois ne vivent pas sur...   A lire..

EDITORIAL

Faut-il savoir cuisiner pour manger « équilibré » ?

C’est la grande mode du moment, parler de l’alimentation « saine ». On tente de bannir de nos assiettes la graisse, le sel, le sucre, mais pour les remplacer par quoi ? Je ne vais ...   A lire..

100% FEMME

La couleur des sentiments, roman de femmes extraordinaires

Alors que tout le monde se précipite dans les salles obscures pour découvrir le nouveau film de Tate Taylor, La couleur des sentiments (The Help en version originale), moi, je me bouche les oreilles et je plonge dans le roman qui l’a inspiré. Co...   A lire..

VOS DROITS

Je souhaite acquérir un appareil électroménager par internet. Comment puis-je être certain que ce site n'est pas un leurre?

Je souhaite acquérir un appareil électroménager par internet et je suis tombé sur un site qui me propose une réduction de 40%. Comment puis-je être certain que ce site n'est pas un leurre? Existe-t-il un organisme européen (ce site de vente n’est pas basé en suisse) que je peux contacter afin d'avoi...   A lire..

Santé et bien-être

Le choix du féminin

Les tendances des dernières fashion weeks parlent d’elles-mêmes. Sur la scène de la mode actuelle, le féminin brille sou...   A lire..

SPOTLIGHT

Comprendre et désamorcer la violence chez les jeunes

Violaine Martinella-Grau, appointée à 80% à la gendarmerie vaudoise, a fait de son expérience de terrain un riche terreau qu'elle cultive avec passion. Psychologue du travail, formatrice pour adultes et professeur vacata...   A lire..