Démocratique et fashion, par Myriam Hoffmann

Grande tendance dans le monde de la mode, la seconde main ! C’est une réalité que l’on ne peut plus ignorer : chiner, en ligne ou non, pour trouver un vêtement de qualité et pas cher est désormais un véritable phénomène de mode !!!

Le succès des magasins mais aussi des sites de vente en ligne qui a cru ces dernières décennies ne faiblit pas, le consommateur peut y trouver des produits exclusifs à des prix abordables, des pièces originales de créateurs ou de stylistes moins connus… ou tout simplement des coups de cœurs plus modestes.

C’est facile, quand on n’a plus envie d’un de ses vêtements, on le met en vente dans la boutique du coin ou sur le web et c’est parti ! Même chose quand on cherche la perle rare… Parce que derrière des devantures souvent déjantées, on trouve des petits trésors d’originalité, à des prix défiant les grandes chaines…

Pourquoi cette explosion ? La mode du Vintage (entendez par là, toute pièce d'occasion, datant au plus tard des années 1980, et reflétant un moment particulier de l'histoire de la mode du xxe siècle) est devenue incontournable. En 2001, Julia Roberts s’est rendue à la cérémonie de remise des Oscars dans une robe Valentino millésimée 1992. L’impact a été énorme, ça a fait un buzz extraordinaire. Les magazines de mode ont immédiatement embrayé, s’habiller en seconde main était soudain devenu incroyablement tendance. La clientèle «avant-crise» et fortunée désirait alors se démarquer en portant des pièces qui avaient plus de 20 ans. Petit à petit, avec la démocratisation du luxe et la raréfaction des belles pièces sur le marché, un glissement du vintage vers le seconde main s’est opéré. (De ce fait, il convient de demeurer prudent avec le vintage de luxe : de plus en plus de faux circulent sur le web. Il importe d’exiger des garanties de la part des vendeurs comme, par exemple, un ticket de caisse ou un certificat d’authenticité.)

Le phénomène du vintage est allé de pair avec une autre évolution, celle de la crise, de la baisse du pouvoir d’achat et donc du mode de consommation de la clientèle. D’une clientèle plutôt trendy qui voulait surprendre en enfreignant les codes vestimentaires avec ses trouvailles, on est passé à une clientèle qui considère simplement ces vêtements comme une alternative aux vêtements neufs. Les gens sont devenus plus prudents. Il y a eu une prise de conscience sur la manière de consommer et de dépenser son argent. Aussi, acheter des habits de seconde main est-il devenu une façon de lutter contre notre société de consommation. Dans le même esprit, cela permet de soutenir la création de places de travail pour la réinsertion de personnes en difficulté. L’action de l’entreprise sociale Textura par exemple repose sur trois pilliers : économique (financer des places de travail), social (insérer des demandeurs d’emploi) et environnemental (recycler les textiles). Lorsque l’économie reprendra, on peut donc d’un retour en arrière. Le changement sera vraisemblablement durable.

Enfin, Internet est également venu modifié le secteur. Les acheteurs potentiels, qui devaient il y a quelques années encore se contenter de ce qu’ils trouvaient sur le marché peuvent désormais chercher sur la toile. En clair, auparavant, si une acheteuse voulait s’acheter un sac de la marque américaine Proenza Schouler, un PS1 de couleur Sea Blue et que celui-ci n’était pas disponible localement, elle aurait dû opter pour un second choix. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas. Grâce à Internet, cette acheteuse finira sans doute par dénicher le sac qu’elle convoite dans l’une des nombreuses boutiques qui existent en ligne et qui livrent dans le monde entier. Si cette globalisation a pour conséquence de rendre le marché encore plus concurrentiel, elle offre également de nouvelles opportunités. De nombreuses boutiques l’ont bien compris et ont ouvert un site de vente en ligne, s’ouvrant ainsi une fenêtre sur le monde.

On ne peut donc que constater que le temps où seuls les plus démunis achetaient des vêtements de seconde main est loin derrière nous… Les vieilles fringues ont donc encore de beaux jours devant elles ! Alors laissons tomber les stéréotypes du magasin malodorant, entassant les chiffons miteux, et profitons des aubaines qu’ils regorgent pour peaufiner notre style par des pièces uniques… Second hand, second life : quoi de mieux pour être au top des tendances… La fripe, c’est chic, gardez bien ça en tête !

Myriam Hoffmann, Chroniqueuse chez Tribunes Romandes - Consultante en image et Directrice du cabinet Première Impression

Copyright © Tribunes Romandes - Tous droits réservés

Partager cet article

1000 caractères restants
Antispam Rafraîchir l'image

DOSSIER

Comment aborder un sujet aussi sensible que le suicide ?

Les experts de la prévention, les professionnels de la santé ou du social, tous s’accordent sur un point : il faut parler du suicide. Mais la thématique est délicate, et il faut la traiter avec prudence, sans banalisation ni stigmatisation. Du 1er au 12 novembre,...   A lire..

INTERVIEW

Entretien avec Didier Mourron, par Nicolas Emilien Rozeau

Si la définition de l’artiste pouvait se dessiner, alors sous les traits de Didier Mouron naîtrait Didier Mouron. Didier Mouron. Didier Mouron. Didier Mouron. Qui est Didier Mouron ? Un artiste, certe...   A lire..

EVASION

Contrées authentiques au Yunnan et dans le Nord du Vietnam

Tout au long de son histoire, la Chine a toujours été une superpuissance d’Asie. Et pas seulement question richesse et force: la diversité culturelle et géographique a toujours été unique et les Chinois ne vivent pas sur...   A lire..

EDITORIAL

Faut-il savoir cuisiner pour manger « équilibré » ?

C’est la grande mode du moment, parler de l’alimentation « saine ». On tente de bannir de nos assiettes la graisse, le sel, le sucre, mais pour les remplacer par quoi ? Je ne vais ...   A lire..

100% FEMME

La couleur des sentiments, roman de femmes extraordinaires

Alors que tout le monde se précipite dans les salles obscures pour découvrir le nouveau film de Tate Taylor, La couleur des sentiments (The Help en version originale), moi, je me bouche les oreilles et je plonge dans le roman qui l’a inspiré. Co...   A lire..

VOS DROITS

Je souhaite acquérir un appareil électroménager par internet. Comment puis-je être certain que ce site n'est pas un leurre?

Je souhaite acquérir un appareil électroménager par internet et je suis tombé sur un site qui me propose une réduction de 40%. Comment puis-je être certain que ce site n'est pas un leurre? Existe-t-il un organisme européen (ce site de vente n’est pas basé en suisse) que je peux contacter afin d'avoi...   A lire..

Santé et bien-être

Le choix du féminin

Les tendances des dernières fashion weeks parlent d’elles-mêmes. Sur la scène de la mode actuelle, le féminin brille sou...   A lire..

SPOTLIGHT

Comprendre et désamorcer la violence chez les jeunes

Violaine Martinella-Grau, appointée à 80% à la gendarmerie vaudoise, a fait de son expérience de terrain un riche terreau qu'elle cultive avec passion. Psychologue du travail, formatrice pour adultes et professeur vacata...   A lire..