Je ne souhaite plus entretenir ma fille de 23 ans qui est encore aux études.

Je ne souhaite plus entretenir ma fille de 23 ans qui est encore aux études car j’estime qu’elle est adulte et qu’elle doit travailler à côté de ses études pour gagner sa vie. Est-ce possible ?

En principe, l’obligation d’entretien des parents envers leur enfant cesse à sa majorité (art. 277 al 1 Code civil, CC). Cependant, une telle obligation d’entretien peut perdurer au-delà si les conditions suivantes sont réunies (art. 277 al 2 CC) :

L’enfant majeur n’a pas encore de formation appropriée : une formation est dite appropriée lorsqu’elle procure à l’enfant une certaine autonomie sur le plan économique et qu’elle correspond dans la mesure du possible à ses aptitudes et à ses goûts (art. 302 al 2 CC).

Pour prétendre à une obligation d’entretien au-delà de sa majorité, l’enfant doit par ailleurs avoir effectué sa formation dans des « délais normaux ». On entend par là qu’il doit consacrer les efforts et l’assiduité nécessaires qu’exige sa formation. Ceux-ci doivent être considérés en fonction de chaque cas d’espèce.

-  Les circonstances doivent permettre d’exiger des parents qu’ils continuent à contribuer à l’entretien de l’enfant.

- Circonstances économiques : le soutien financier des pères et mères se justifie que dans le cas où l’enfant ne dispose pas lui-même des ressources nécessaires pour assumer ses besoins courants et les frais engendrés par sa formation. Le soutien financier comprend les aspects pécuniaires (en argent) et en nature (logement, nourriture,…). Il faut également prendre en compte la situation économique du débiteur de la contribution d’entretien.

-  Circonstances personnelles : l’enfant ne peut pas refuser tout contact personnel avec son père ou sa mère sans motif objectif et exiger de ceux-ci un soutien financier. Selon les circonstances, le juge peut donc tenir compte du fait que l’enfant refuse de maintenir des contacts personnels avec le débiteur de la contribution d’entretien lorsqu’il en fixe le montant.

En conclusion, votre enfant a droit à un soutien financier de votre part tant qu’il n’a pas de formation appropriée lui permettant d’atteindre une certaine indépendance économique et pour autant que les circonstances du cas d’espèce permettent de l’exiger de vous. On ne peut pas attendre de lui qu’il travaille parallèlement à ses études afin qu’il subvienne totalement à ses besoins. Il n’existe par ailleurs pas de limite d’âge maximale à laquelle la contribution prendrait fin dans tous les cas (on entend souvent parler d’une limite à 25 ans, à tort).

 

Jean-Lou Maury, Consultant chez Tribunes Romandes & Juriste du Cabinet Conseil QuidJuris

Copyright © TRIBUNES ROMANDES - Tous droits réservés

Partager cet article


Stalder Danièle (24.08.2015 (09:32:55))
à lire bisous
1000 caractères restants
Antispam Rafraîchir l'image

DOSSIER

Comment aborder un sujet aussi sensible que le suicide ?

Les experts de la prévention, les professionnels de la santé ou du social, tous s’accordent sur un point : il faut parler du suicide. Mais la thématique est délicate, et il faut la traiter avec prudence, sans banalisation ni stigmatisation. Du 1er au 12 novembre,...   A lire..

INTERVIEW

Entretien avec Didier Mourron, par Nicolas Emilien Rozeau

Si la définition de l’artiste pouvait se dessiner, alors sous les traits de Didier Mouron naîtrait Didier Mouron. Didier Mouron. Didier Mouron. Didier Mouron. Qui est Didier Mouron ? Un artiste, certe...   A lire..

EVASION

Contrées authentiques au Yunnan et dans le Nord du Vietnam

Tout au long de son histoire, la Chine a toujours été une superpuissance d’Asie. Et pas seulement question richesse et force: la diversité culturelle et géographique a toujours été unique et les Chinois ne vivent pas sur...   A lire..

EDITORIAL

Faut-il savoir cuisiner pour manger « équilibré » ?

C’est la grande mode du moment, parler de l’alimentation « saine ». On tente de bannir de nos assiettes la graisse, le sel, le sucre, mais pour les remplacer par quoi ? Je ne vais ...   A lire..

100% FEMME

La couleur des sentiments, roman de femmes extraordinaires

Alors que tout le monde se précipite dans les salles obscures pour découvrir le nouveau film de Tate Taylor, La couleur des sentiments (The Help en version originale), moi, je me bouche les oreilles et je plonge dans le roman qui l’a inspiré. Co...   A lire..

VOS DROITS

Je souhaite acquérir un appareil électroménager par internet. Comment puis-je être certain que ce site n'est pas un leurre?

Je souhaite acquérir un appareil électroménager par internet et je suis tombé sur un site qui me propose une réduction de 40%. Comment puis-je être certain que ce site n'est pas un leurre? Existe-t-il un organisme européen (ce site de vente n’est pas basé en suisse) que je peux contacter afin d'avoi...   A lire..

Santé et bien-être

Le choix du féminin

Les tendances des dernières fashion weeks parlent d’elles-mêmes. Sur la scène de la mode actuelle, le féminin brille sou...   A lire..

SPOTLIGHT

Comprendre et désamorcer la violence chez les jeunes

Violaine Martinella-Grau, appointée à 80% à la gendarmerie vaudoise, a fait de son expérience de terrain un riche terreau qu'elle cultive avec passion. Psychologue du travail, formatrice pour adultes et professeur vacata...   A lire..