La grande attractivité de Genève et de sa région engendre une surenchère du prix des loyers

Se loger en centre-ville au sein d’une grande capitale économique devient à mesure que les années passent un véritable casse-tête. Genève n’échappe malheureusement pas à la règle.

Genève est le siège d’un nombre conséquent d’institutions internationales tout en présentant les avantages d’une capitale économique à peu près incurable. Chez elle la finance est un véritable sacerdoce, le boom économique de la région n’est donc pas sans lien avec les prix exorbitants des loyers qui y sont pratiqués. Les revenus confortables qui s’y installent provoquent une hausse générale des prix.

Une des causes de cette hausse est donc non seulement à chercher dans la grande attractivité du canton de Genève, mais aussi du canton de Vaud et plutôt en vérité … de la Suisse entière. L’ensemble de la côte lémanique attire les investisseurs car la fiscalité y est particulièrement intéressante. Pour les grands groupes anglo-saxons la Suisse constitue un eldorado. En premier lieu pour sa stabilité monétaire, mais aussi pour sa légendaire culture de la discrétion et une fiscalité indulgente qui en font, selon le classement annuel du World Economic Forum (WEF), le pays le plus compétitif du monde.

Il faut bien entendu y voir un avantage pour l’emploi et la richesse créés, mais aussi un inconvénient car ces taux de performance ont le don de drainer les capitaux, et donc de causer une amplification de la cherté de la vie, visible en premier lieu dans les loyers et la rareté des logements.

Genève construit trop peu

Car pour ne rien arranger, Genève ne construit pas suffisamment. Ce n’est pas vraiment nouveau, le canton peine à mettre véritablement en chantier son projet d’accueil de 200000 nouveaux habitants à l’horizon 2030. Le souci réside dans le désaccord entre Genève et les communes qui l’environnent. Des élus du canton et de France voisine se montrent réticents à construire, et tout en prônant la construction de nouveaux logements semblent se tourner les pouces.

Vaud bâtit davantage mais les portions de terrains vierges et constructibles n’y sont pas non plus inépuisables. Les pendulaires genevois y trouvent encore un asile, mais pour combien de temps ? Car le parc immobilier de Vaud renchérit fortement. Pourtant des villes comme Nyon, Rolle et Gland se sont déjà considérablement urbanisées et continueront à le faire. Certains pendulaires arrivent désormais de Fribourg ou de Neuchâtel.

Prises dans l’entonnoir de la compétitivité, les communes françaises deviennent elles aussi plus chères car plus demandées. Les habitants de la Haute-Savoie voisine se trouvent donc eux-mêmes repoussés des alentours de Genève aux alentours d’Annecy ou d’Evian… Pas un cataclysme en soi mais une heure de transport en plus à compter chaque jour pour rejoindre la cité du bout du lac.

L’exil, bientôt la seule option pour les ménages moyens ?

On assiste ainsi depuis plusieurs années à l’exil de suisses de Genève vers la France ou le canton de Vaud. Les ménages qui décident de faire le pas sont notamment issus de la classe moyenne. Gagnant suffisamment pour un appartement trois pièces, il leur suffit quelquefois, pour cause de nouvelle naissance par exemple, de rechercher une pièce de plus et de se retrouver dans l’impasse. Trouver un appartement trois pièces à Genève pour 1500 francs par mois tient de la gageure.

Pour les ménages qui souhaitent démarrer une nouvelle vie à la campagne, le rapport qualité / prix de la vie peut sembler indéniablement avantageux. Pour d’autres, l’exil prend des allures de déracinement.

Le déséquilibre réside dans le fait que Genève a capturé à elle seule le chantier des emplois et la France frontalière a construit des dizaines de milliers de logements. La cité de Calvin, devenue hyper attractive, fait face à une agglomération croissante, somme de villes dortoirs sans activités et sans attrait. Car la France voisine perd de son dynamisme.  Elle ne peut pas rivaliser avec les conditions fiscales de sa voisine, et n’attire plus les entreprises. Pourtant les loyers y sont de plus en plus hauts.

Avant que Genève ne devienne, selon les thèses les plus alarmistes, la « cocotte démographique » attendue, il faudrait peut-être interroger l’idée d’attractivité. Créer de la richesse, oui. Mais au nom du rejet des habitants vers la périphérie… La région franco-valdo-genevoise ne peut pas accueillir toute la richesse du monde !

 

Faustin Rollinat/Rédacteur TRIBUNES ROMANDES

Copyright © TRIBUNES ROMANDES - Tous droits réservés

Partager cet article

1000 caractères restants
Antispam Rafraîchir l'image

DOSSIER

Comment aborder un sujet aussi sensible que le suicide ?

Les experts de la prévention, les professionnels de la santé ou du social, tous s’accordent sur un point : il faut parler du suicide. Mais la thématique est délicate, et il faut la traiter avec prudence, sans banalisation ni stigmatisation. Du 1er au 12 novembre,...   A lire..

INTERVIEW

Entretien avec Didier Mourron, par Nicolas Emilien Rozeau

Si la définition de l’artiste pouvait se dessiner, alors sous les traits de Didier Mouron naîtrait Didier Mouron. Didier Mouron. Didier Mouron. Didier Mouron. Qui est Didier Mouron ? Un artiste, certe...   A lire..

EVASION

Contrées authentiques au Yunnan et dans le Nord du Vietnam

Tout au long de son histoire, la Chine a toujours été une superpuissance d’Asie. Et pas seulement question richesse et force: la diversité culturelle et géographique a toujours été unique et les Chinois ne vivent pas sur...   A lire..

EDITORIAL

Faut-il savoir cuisiner pour manger « équilibré » ?

C’est la grande mode du moment, parler de l’alimentation « saine ». On tente de bannir de nos assiettes la graisse, le sel, le sucre, mais pour les remplacer par quoi ? Je ne vais ...   A lire..

100% FEMME

La couleur des sentiments, roman de femmes extraordinaires

Alors que tout le monde se précipite dans les salles obscures pour découvrir le nouveau film de Tate Taylor, La couleur des sentiments (The Help en version originale), moi, je me bouche les oreilles et je plonge dans le roman qui l’a inspiré. Co...   A lire..

VOS DROITS

Je souhaite acquérir un appareil électroménager par internet. Comment puis-je être certain que ce site n'est pas un leurre?

Je souhaite acquérir un appareil électroménager par internet et je suis tombé sur un site qui me propose une réduction de 40%. Comment puis-je être certain que ce site n'est pas un leurre? Existe-t-il un organisme européen (ce site de vente n’est pas basé en suisse) que je peux contacter afin d'avoi...   A lire..

Santé et bien-être

Le choix du féminin

Les tendances des dernières fashion weeks parlent d’elles-mêmes. Sur la scène de la mode actuelle, le féminin brille sou...   A lire..

SPOTLIGHT

Comprendre et désamorcer la violence chez les jeunes

Violaine Martinella-Grau, appointée à 80% à la gendarmerie vaudoise, a fait de son expérience de terrain un riche terreau qu'elle cultive avec passion. Psychologue du travail, formatrice pour adultes et professeur vacata...   A lire..