Qu’est-ce qui pousse les femmes à faire autant de shopping?

Le shopping !! Un des plus grand cliché de notre société, qui soit disant différencie les femmes des hommes. Celles-ci seraient de grandes consommatrices, notamment lorsqu’elles vont faire du shopping.

Avant même d’essayer de comprendre les raisons, il faut remettre les points sur les « i », et signaler à tout un chacun, qu’il s’agit d’une partie des femmes, mais que certaines ont en horreur le shopping, et que cet élan prend sous son aile certains hommes, eux aussi.

Il y a plusieurs raisons qui poussent les femmes à faire du shopping. Les suivantes seront évidemment non exhaustives et proposent simplement une possible réflexion sur le sujet.

Commençons par ce qui est vestimentaire

La première, et celle-ci est universelle, est le besoin de se vêtir simplement, en fonction des saisons et des habits usagés.

La deuxième est l’envie de changer sa garde robe. Autant certaines personnes peuvent utiliser et user certains de leurs vêtements jusqu’au dernier fil, que d’autres ont envie, voire besoin, de renouveler régulièrement leur penderie. Il s’agit là d’un ressenti, c’est-à-dire que lorsqu’on se retrouve devant notre armoire, on se dit que rien ne nous plaît, qu’on a « plus rien à se mettre »… et de là, part ce sentiment de « devoir acheter de nouveaux habits ». Mais c’est aussi une question de mode. Les magasins renouvellent leurs stocks toutes les saisons, en fonction de la mode, différente chaque année. Telle année, la marinière sera tout à fait au goût du jour, et l’année d’après ce sera le col roulé. Si l’on aime la mode, on la suit un minimum, et du coup, cela nous pousse à racheter de nouvelles tenues.

En parlant de tenues, cela consiste justement en la troisième cause possible. Parce que, voyez-vous, lorsque nous achetons un nouveau pantalon, il faut ensuite s’assurer d’avoir le chemisier, la jaquette, la ceinture, le veston et enfin les chaussures qui s’associeront au mieux avec celui-ci. Et parfois, à force d’y réfléchir, on se rend compte que non, notre penderie ne comporte pas les éléments nécessaires à la tenue parfaite… et on se retrouve à tout acheter !

Après le vestimentaire, suivent les cosmétiques et accessoires

Il s’agit ici de tout ce qui peut aider une femme à se sentir plus belle. Et le business nous encourage à cette dévorante consommation en tout genre afin d’avoir les plus beaux cheveux, les plus doux, le maquillage le plus naturel, ou celui qui nous rendra belle jusqu’au petit matin, avoir la peau lisse et exquise, éviter de vieillir à tout prix.

Ensuite, le shopping, pour une partie des femmes, a des vertus « thérapeutiques ». Faire les boutiques seule ou accompagnée démontre notre humeur. Seule, cela signifie généralement plus un besoin de vêtements, alors qu’accompagnée, se découpe en deux raisons, parfois qui s’associent : être conseillée, partager un bon moment, et/ou se faire remonter le moral, se changer les idées, penser à rien, sauf à soi-même.

Le shopping s’est s’accorder du temps pour soi, pour se sentir belle, unique, plaire. Une chance dont on ne prend pas toujours conscience alors que dans d’autres pays, certaines femmes ne bénéficient pas de cette liberté vestimentaire qui finalement reflète aussi notre liberté d’expression. Une liberté qui ne date pas depuis si longtemps, du moins pour les femmes. Cela représente aussi une liberté économique, dans la mesure où la femme a et dépense ses propres revenus.

Ce dont il faut avoir conscience, au final, et comme pour beaucoup d’autres choses, c’est notre propre consommation. Liberté d’expression et économique : à chacun de mettre sa limite financière et éthique. Qu’est-ce qu’on fait de notre ancienne collection de pulls ? De nos vieilles crèmes ?

Le troc, les containers d’habits, le tri, la récupération, les articles bio, donner sont toutes des solutions afin d’éviter le gaspillage et pouvoir se sentir libre comme l’air de continuer à faire les boutiques en toute bonne conscience.

 

Ella Dettwiler – Rédactrice TRIBUNES ROMANDES

Copyright © TRIBUNES ROMANDES - Tous droits réservés

Partager cet article

1000 caractères restants
Antispam Rafraîchir l'image

DOSSIER

Comment aborder un sujet aussi sensible que le suicide ?

Les experts de la prévention, les professionnels de la santé ou du social, tous s’accordent sur un point : il faut parler du suicide. Mais la thématique est délicate, et il faut la traiter avec prudence, sans banalisation ni stigmatisation. Du 1er au 12 novembre,...   A lire..

INTERVIEW

Entretien avec Didier Mourron, par Nicolas Emilien Rozeau

Si la définition de l’artiste pouvait se dessiner, alors sous les traits de Didier Mouron naîtrait Didier Mouron. Didier Mouron. Didier Mouron. Didier Mouron. Qui est Didier Mouron ? Un artiste, certe...   A lire..

EVASION

Contrées authentiques au Yunnan et dans le Nord du Vietnam

Tout au long de son histoire, la Chine a toujours été une superpuissance d’Asie. Et pas seulement question richesse et force: la diversité culturelle et géographique a toujours été unique et les Chinois ne vivent pas sur...   A lire..

EDITORIAL

Faut-il savoir cuisiner pour manger « équilibré » ?

C’est la grande mode du moment, parler de l’alimentation « saine ». On tente de bannir de nos assiettes la graisse, le sel, le sucre, mais pour les remplacer par quoi ? Je ne vais ...   A lire..

100% FEMME

La couleur des sentiments, roman de femmes extraordinaires

Alors que tout le monde se précipite dans les salles obscures pour découvrir le nouveau film de Tate Taylor, La couleur des sentiments (The Help en version originale), moi, je me bouche les oreilles et je plonge dans le roman qui l’a inspiré. Co...   A lire..

VOS DROITS

Je souhaite acquérir un appareil électroménager par internet. Comment puis-je être certain que ce site n'est pas un leurre?

Je souhaite acquérir un appareil électroménager par internet et je suis tombé sur un site qui me propose une réduction de 40%. Comment puis-je être certain que ce site n'est pas un leurre? Existe-t-il un organisme européen (ce site de vente n’est pas basé en suisse) que je peux contacter afin d'avoi...   A lire..

Santé et bien-être

Le choix du féminin

Les tendances des dernières fashion weeks parlent d’elles-mêmes. Sur la scène de la mode actuelle, le féminin brille sou...   A lire..

SPOTLIGHT

Comprendre et désamorcer la violence chez les jeunes

Violaine Martinella-Grau, appointée à 80% à la gendarmerie vaudoise, a fait de son expérience de terrain un riche terreau qu'elle cultive avec passion. Psychologue du travail, formatrice pour adultes et professeur vacata...   A lire..