Pourquoi la jalousie est plus une affaire d’homme que de femme ?

L’homme et la femme attestent des réactions bien différentes face à des situations émotionnelles identiques. Ainsi, la jalousie, la joie, la tristesse, la déception, la colère ne sont pas ressenties avec le même degré d’intensité par les deux sexes.

Ces états de secrète tourmente intérieure mais qui peuvent aussi s’extérioriser en manifestations corporelles très concrètes, sont de loin plus caractéristiques des femmes que des hommes. Ils peuvent aller de la panique liée au sentiment de perdre tout contrôle sur les choses à l’étouffement qui le plus souvent n’est qu’une somatisation de l’angoisse intérieure.

Ils peuvent faire correspondre à un trouble psychique conçu comme une sensation de chute libre parmi les êtres et les choses (nous nous référons à S. Kirkegaard) – un vertige très concret et qui finit par provoquer un « véritable » mal de tête.

Ces maux qui œuvrent dans le secret, à l’intérieur, et qui souvent laissent – qui sait pourquoi ? – un arrière-goût soit de culpabilité, soit de honte, sont moins connus chez les hommes.

Il y a tout de même un mal masculin qui adhère indéniablement à ce registre et c’est bien une certaine tendance à la rumination, à l’obsession, à la manie. D’après A. Braconnier, si l’anxiété, favorisée par les œstrogènes et la progestérone est un trouble avant tout féminin, l’obsession maniaque est souvent masculine. Ce n’est pas par hasard que, certes loin d’être leur exclusivité, la jalousie, cette manie affective, est souvent une affaire d’hommes.

Et quand on dit jalousie, on pense aussi violence des paroles et des gestes, enfin à toute l’énergie spécifique que peut libérer une testostérone agissant d’une manière tout autant inhibitrice pour les pleurs qu’elle est catalytique pour l’expression d’une certaine agressivité verbale- gestuelle.

Mais si elle peut souvent être d’une expression extérieure assez spectaculaire, la colère masculine a cela de sain et de positif qu’elle balaie sur son passage toute rancune tenace allant jusqu’à éloigner pour un certain temps même la tentation de « ruminer ». C’est moins fréquent chez les femmes  dont la colère a, dans ce sens précis, tendance à être un peu moins « saine » et un peu plus rancunière.

Dessy Damianova/Rédactrice TRIBUNES ROMANDES

Copyright © TRIBUNES ROMANDES - Tous droits réservés

Partager cet article

1000 caractères restants
Antispam Rafraîchir l'image

DOSSIER

Comment aborder un sujet aussi sensible que le suicide ?

Les experts de la prévention, les professionnels de la santé ou du social, tous s’accordent sur un point : il faut parler du suicide. Mais la thématique est délicate, et il faut la traiter avec prudence, sans banalisation ni stigmatisation. Du 1er au 12 novembre,...   A lire..

INTERVIEW

Entretien avec Didier Mourron, par Nicolas Emilien Rozeau

Si la définition de l’artiste pouvait se dessiner, alors sous les traits de Didier Mouron naîtrait Didier Mouron. Didier Mouron. Didier Mouron. Didier Mouron. Qui est Didier Mouron ? Un artiste, certe...   A lire..

EVASION

Contrées authentiques au Yunnan et dans le Nord du Vietnam

Tout au long de son histoire, la Chine a toujours été une superpuissance d’Asie. Et pas seulement question richesse et force: la diversité culturelle et géographique a toujours été unique et les Chinois ne vivent pas sur...   A lire..

EDITORIAL

Faut-il savoir cuisiner pour manger « équilibré » ?

C’est la grande mode du moment, parler de l’alimentation « saine ». On tente de bannir de nos assiettes la graisse, le sel, le sucre, mais pour les remplacer par quoi ? Je ne vais ...   A lire..

100% FEMME

La couleur des sentiments, roman de femmes extraordinaires

Alors que tout le monde se précipite dans les salles obscures pour découvrir le nouveau film de Tate Taylor, La couleur des sentiments (The Help en version originale), moi, je me bouche les oreilles et je plonge dans le roman qui l’a inspiré. Co...   A lire..

VOS DROITS

Je souhaite acquérir un appareil électroménager par internet. Comment puis-je être certain que ce site n'est pas un leurre?

Je souhaite acquérir un appareil électroménager par internet et je suis tombé sur un site qui me propose une réduction de 40%. Comment puis-je être certain que ce site n'est pas un leurre? Existe-t-il un organisme européen (ce site de vente n’est pas basé en suisse) que je peux contacter afin d'avoi...   A lire..

Santé et bien-être

Le choix du féminin

Les tendances des dernières fashion weeks parlent d’elles-mêmes. Sur la scène de la mode actuelle, le féminin brille sou...   A lire..

SPOTLIGHT

Comprendre et désamorcer la violence chez les jeunes

Violaine Martinella-Grau, appointée à 80% à la gendarmerie vaudoise, a fait de son expérience de terrain un riche terreau qu'elle cultive avec passion. Psychologue du travail, formatrice pour adultes et professeur vacata...   A lire..