A-t-on des pratiques sexuelles normales ?

C’est en effet une question que l’on m’a posé récemment, après une discussion mouvementée (n’y voyez aucun sous-entendu) et je l’avoue, c’est une question qui m’a un peu déstabilisé… La vraie question que je me suis posé c’est: « comment définir la normalité d’un acte qui, finalement, concerne une certaine intimité et qui, bien souvent, se réserve à deux personnes ». Ainsi armé, je suis parti en expédition afin de trouver quelle est la « norme » en matière de pratiques sexuelles…

A mon avis, il y a une première chose à faire : différencier les pratiques « courantes », des pratiques que l’on peut rencontrer sur internet ! Oui, cela peut paraître évident pour bien des humains, mais malheureusement, ce n’est pas encore un réflexe pour tout le monde… Je ne dis pas que ce qu’on trouve « online » n’est pas normal, rassurez-vous, mais je pense simplement qu’on ne peut pas prendre l'exemple du contenu pornographique présent sur internet pour déterminer que c’est « une norme » pour le commun des mortels.

Bien que le web comporte, selon certaines études, 85% de contenu pornographique, je ne peux pas affirmer que les individus qui se « nourrissent » de ces sites, reproduisent ce qu’ils regardent une fois « en situation ». On a tous entendu parler des viols d’adolescents imitant des films  « hardcore » et le cinéma nous a offert une œuvre d’art avec « Polisse » en démontrant des cas extrêmes de ce type, mais, à mon avis, cela ne concerne pas la grande majorité des consommateurs…

Je pense qu’il y a des pratiques « courantes » (pour le plus grand nombre) et tout le monde ne partagera pas mon avis, c’est évident, vu que c’est du ressort du privé. Enfin, dans cette catégorie, on peut classer les fellations, levrettes, missionnaires et autre. Oui, vous avez raison de noter que j’ai « classé » la levrette avant la position du missionnaire dans cette phrase ! N’oublions pas que nous descendons du singe (que les créationnistes me pardonnent) et que celui-ci pratique en général une position de ce type ! Après, je pense que c’est à chacun de juger ce qu’il a envie de faire, ce qu’il veut bien accepter et ce qu’il refuse. Certaines pratiques peuvent paraître normal à un certain nombre alors que d’autres y verront le diable en personne…

Je pense, notamment, à la sodomie… Sachez tout de même que cet acte sexuel était prohibé encore jusqu’en 2003 et ceci dans treize états du sud des USA… Comme quoi, la démocratie n’est pas forcément partout dans le pays de la liberté ! Cette même pratique est,  encore aujourd’hui, passible de lapidation en Arabie Saoudite, pour autant que l’acte soit commis par une personne de religion non-musulmane avec une personne musulmane. Je trouve que cela montre bien que le sexe et ses pratiques sont encore bien loin d’être normalisés;  cultures et religions ont encore un très gros impact sur la perception de la sexualité.

Notez que c’est tout de même paradoxal que certains états des USA eussent prohibé la sodomie, eux qui possèdent tout de même la plus grosse industrie pornographique de la planète. Comme quoi, les goûts et les couleurs, cela ne s’invente pas…

Quoi que… On a pu voir tout récemment la bande annonce d’un film évènement, j’ai nommé : La Bifle ! Que se passerait-il si on vivait dans un monde différent, un monde dans lequel les zones érogènes de la femme auraient migré du vagin au visage. Comment concevrait-on les relations hommes-femmes si le plaisir passait par l’acte de baffer le visage de l’être aimé avec son sexe…  Une bien belle problématique qui promet de joyeux débats !

Et puis, finalement, pour bien conclure cet article « hors-normes », je pense qu’il faut se fier à la personne avec qui on partage une relation. Si celle-ci apprécie les pratiques que vous partagez, alors vivez les, normales ou pas. De toute façon, je doute que quelqu’un vienne, un jour, contrôler qu’elles soient « conformes »… A moins qu’il y ait un Pin’s à la clé, là, ça changerait la donne !

Romain Wanner- rédacteur en chef des Tribunes Romandes

Copyright © TRIBUNES ROMANDES - Tous droits réservés

Partager cet article

1000 caractères restants
Antispam Rafraîchir l'image

DOSSIER

Comment aborder un sujet aussi sensible que le suicide ?

Les experts de la prévention, les professionnels de la santé ou du social, tous s’accordent sur un point : il faut parler du suicide. Mais la thématique est délicate, et il faut la traiter avec prudence, sans banalisation ni stigmatisation. Du 1er au 12 novembre,...   A lire..

INTERVIEW

Entretien avec Didier Mourron, par Nicolas Emilien Rozeau

Si la définition de l’artiste pouvait se dessiner, alors sous les traits de Didier Mouron naîtrait Didier Mouron. Didier Mouron. Didier Mouron. Didier Mouron. Qui est Didier Mouron ? Un artiste, certe...   A lire..

EVASION

Contrées authentiques au Yunnan et dans le Nord du Vietnam

Tout au long de son histoire, la Chine a toujours été une superpuissance d’Asie. Et pas seulement question richesse et force: la diversité culturelle et géographique a toujours été unique et les Chinois ne vivent pas sur...   A lire..

EDITORIAL

Faut-il savoir cuisiner pour manger « équilibré » ?

C’est la grande mode du moment, parler de l’alimentation « saine ». On tente de bannir de nos assiettes la graisse, le sel, le sucre, mais pour les remplacer par quoi ? Je ne vais ...   A lire..

100% FEMME

La couleur des sentiments, roman de femmes extraordinaires

Alors que tout le monde se précipite dans les salles obscures pour découvrir le nouveau film de Tate Taylor, La couleur des sentiments (The Help en version originale), moi, je me bouche les oreilles et je plonge dans le roman qui l’a inspiré. Co...   A lire..

VOS DROITS

Je souhaite acquérir un appareil électroménager par internet. Comment puis-je être certain que ce site n'est pas un leurre?

Je souhaite acquérir un appareil électroménager par internet et je suis tombé sur un site qui me propose une réduction de 40%. Comment puis-je être certain que ce site n'est pas un leurre? Existe-t-il un organisme européen (ce site de vente n’est pas basé en suisse) que je peux contacter afin d'avoi...   A lire..

Santé et bien-être

Le choix du féminin

Les tendances des dernières fashion weeks parlent d’elles-mêmes. Sur la scène de la mode actuelle, le féminin brille sou...   A lire..

SPOTLIGHT

Comprendre et désamorcer la violence chez les jeunes

Violaine Martinella-Grau, appointée à 80% à la gendarmerie vaudoise, a fait de son expérience de terrain un riche terreau qu'elle cultive avec passion. Psychologue du travail, formatrice pour adultes et professeur vacata...   A lire..