Est-ce normal que d’avoir des vacances en été ?

Depuis que l’on est enfant, on a pour habitude d’avoir de longs mois de vacances en été. En grandissant, ça ne baisse pas ou tout du moins pas avant d’avoir atteint l’âge de travailler. Mais s’il y a bien une question qu’on peut se poser, c’est pourquoi prend-on des vacances plus longues en été qu’en hiver ?

C’est vrai ça, pourquoi préférer l’été à l’hiver pour prendre du repos ? Il y a plusieurs hypothèses qui peuvent répondre à cette question : tout d’abord, c’est à cause de la chaleur. Malgré tout ce qu’on peut dire, suivant le travail que l’on effectue au quotidien, il arrive un moment (normalement vers  Juillet-Août) où la chaleur devient telle qu’on ne peut plus vraiment exercer son métier à fond. En effet, qu’on soit employé de bureau (sans climatiseur) ou travailleur à l’extérieur, il arrive un moment où la chaleur nous fatigue. Ainsi, exercer notre activité durant ces mois-là n’est pas très agréable, et c’est pourquoi on prend des vacances.

L’autre hypothèse remonte plus dans le temps pour s’accrocher à des faits historiques. Au XIXème siècle, il semblerait que les vacances d’été (donc la fermeture des écoles) se faisaient durant le mois de juillet, ceci pour que les jeunes puissent aider leurs parents aux champs durant la période des moissons. Une raison qui parait relativement valable d’autant plus qu’on sait qu’à cette époque la majorité des habitants du monde étaient agriculteurs.

Aujourd’hui, les temps ont changés… On est plus « forcé » d’avoir chaud ; on possède des climatiseurs, des ventilateurs, nos maisons sont équipées d’isolations qui retiennent la fraîcheur du matin et qui nous permettent de mieux endurer le chaud. De plus, il n’y a plus qu’une part infime de la population qui travaille aux champs et les enfants ne sont plus vraiment utilisés pour moissonner, on a mieux, on a inventé une moissonneuse-batteuse.

Mais alors pourquoi diable part-on en vacances en été ?

C’est peut-être parce que c’est entré dans les mœurs de prendre des vacances à cette période… Si on regarde un peu d’un point de vue économique, ce n’est pas vraiment la période propice pour gagner beaucoup d’argent. En effet, sauf quelques métiers bien spécifiques, il se signe bien peu de contrats entre le mois de juillet et celui d’août… Peut-être à cause des vacances des autres, mais quoi qu’il en soit, si on sait que l’on a dans son entreprise deux mois durant lesquels on gagne moins, il paraît normal que l’on prenne nos vacances dans ces mois-là… Ainsi, c’est un peu une spirale infernale… Si on est en vacances, on consommera moins ailleurs et ainsi d’autres prendront leur vacances car ils auront des mois « creux ».

Enfin, on peut quand même noter qu’il est bien plus agréable de visiter une contrée étrangère lorsqu’il fait relativement beau et chaud (à part l’Angleterre qu’il est impossible de visiter dans ces conditions, jamais !)… Et puis, c’est relaxant de pouvoir troquer le costard et le tailleur contre le short et la mini-jupe (attention tout de même à ne pas mélanger les deux et à troquer le costard contre la mini-jupe) pour déambuler dans les cités d’autres pays. Sauf pour les métiers du tourisme, qui, eux, bossent à fond durant cette période.

Ainsi, on suit aussi un peu le rythme de la nature, on en profite pour imiter les animaux au rythme des saisons… En gros, on lézarde !

Romain Wanner- rédacteur en chef des Tribunes Romandes

Copyright © TRIBUNES ROMANDES - Tous droits réservés

Partager cet article

1000 caractères restants
Antispam Rafraîchir l'image

DOSSIER

Comment aborder un sujet aussi sensible que le suicide ?

Les experts de la prévention, les professionnels de la santé ou du social, tous s’accordent sur un point : il faut parler du suicide. Mais la thématique est délicate, et il faut la traiter avec prudence, sans banalisation ni stigmatisation. Du 1er au 12 novembre,...   A lire..

INTERVIEW

Entretien avec Didier Mourron, par Nicolas Emilien Rozeau

Si la définition de l’artiste pouvait se dessiner, alors sous les traits de Didier Mouron naîtrait Didier Mouron. Didier Mouron. Didier Mouron. Didier Mouron. Qui est Didier Mouron ? Un artiste, certe...   A lire..

EVASION

Contrées authentiques au Yunnan et dans le Nord du Vietnam

Tout au long de son histoire, la Chine a toujours été une superpuissance d’Asie. Et pas seulement question richesse et force: la diversité culturelle et géographique a toujours été unique et les Chinois ne vivent pas sur...   A lire..

EDITORIAL

Faut-il savoir cuisiner pour manger « équilibré » ?

C’est la grande mode du moment, parler de l’alimentation « saine ». On tente de bannir de nos assiettes la graisse, le sel, le sucre, mais pour les remplacer par quoi ? Je ne vais ...   A lire..

100% FEMME

La couleur des sentiments, roman de femmes extraordinaires

Alors que tout le monde se précipite dans les salles obscures pour découvrir le nouveau film de Tate Taylor, La couleur des sentiments (The Help en version originale), moi, je me bouche les oreilles et je plonge dans le roman qui l’a inspiré. Co...   A lire..

VOS DROITS

Je souhaite acquérir un appareil électroménager par internet. Comment puis-je être certain que ce site n'est pas un leurre?

Je souhaite acquérir un appareil électroménager par internet et je suis tombé sur un site qui me propose une réduction de 40%. Comment puis-je être certain que ce site n'est pas un leurre? Existe-t-il un organisme européen (ce site de vente n’est pas basé en suisse) que je peux contacter afin d'avoi...   A lire..

Santé et bien-être

Le choix du féminin

Les tendances des dernières fashion weeks parlent d’elles-mêmes. Sur la scène de la mode actuelle, le féminin brille sou...   A lire..

SPOTLIGHT

Comprendre et désamorcer la violence chez les jeunes

Violaine Martinella-Grau, appointée à 80% à la gendarmerie vaudoise, a fait de son expérience de terrain un riche terreau qu'elle cultive avec passion. Psychologue du travail, formatrice pour adultes et professeur vacata...   A lire..