Le paradoxe de la mode transgenre

Photo par ZUZANNA ADAMCZEWSKA-BOLLE"Nous pouvons être plus belles que des vraies femmes" scande une personne du troisième sexe lors d'un concours réunissant des hommes opérés devenus "femmes". Le résultat est impressionnant : maquillage parfait, poitrine bien dessinée, taille fine, fesses en béton armé. Les interventions chirurgicales réussies assurent un résultat d'une perfection troublante ne laissant aucun détail au hasard.

Terminé la grossièreté évidente des "lady boys", bienvenue dans l'ère des "katoy", grandes poupées délicates grandeur nature, ces hommes qui se sentaient enfermés dans un corps de femme, décident à coups de bistouris, de transformer leurs corps en ce qui serait le miroir de leur âme. Si la légende thaïlandaise bouddhiste nous explique qu'être "katoy" est une malédiction résultant d'une vie antérieure adultérine, certains semblent se jouer du mauvais sort grâce à la technologie chirurgicale de pointe et aux mœurs changeantes dont profite désormais une clientèle en provenance du monde entier.

Le top model Andrej Pejic, transsexuel assumé, n'a jamais eu autant de succès dans le milieu de la mode qu'aujourd'hui et force est de constater qu'à y regarder de près, ce grand slave aux longs cheveux blonds ressemble aux filles immenses et sans formes venues du froid défiler pour les fashion weeks internationales. Une question reste alors à se poser pour nous les femmes, les vraies ? Qui copie-t-on ? Nos modèles seraient-ils... des hommes travestis ? Shocking ! Et pourtant, à y réfléchir, les modèles que l'on adule sont... immenses, athlétiques, musclés et n'ont de féminin que la longueur de leurs cheveux. Ventre, fesses, hanches, seins et vagins non faits de plastique, tout ce qui caractérise la femme est éludé dans le monde florissant de l'image.

Qui d'entre nous oserait dire que ces modèles ne nous influencent pas, ne conditionnent pas nos complexes ? Quelle femme ne souhaite pas affiner ses hanches ? Mesdames, nous avons atteint le comble de l'absurdité, nous voulons ressembler à des hommes qui nous singent ou souffrent de ne pouvoir avoir notre corps au point de transformer le leur sans retour possible. Ne devrait-on pas là être enfin rassurées ? Le modèle actuel est impossible à atteindre ou factice, changeons-en ou incarnons-le et surfons allègrement sur la vague "rétro" qui remet les vraies courbes féminines, fines ou pulpeuses, au goût du jour. Réapproprions-nous notre corps lady women ! Parce que le jour où une femme refaite de la tête au pied ne pourra être différenciée d'un homme "katoy" est arrivé, faisons le choix d'être ce pourquoi d'autres rêvent tant de notre corps, celui d'être authentiquement femme.                                                                                                                                                       

Zenia Boulat- Chroniqueuse mode pour Tribunes Romandes

et bloggeuse pour http://zeniarelooking.blogspot.ch/

2013 Tribunes Romandes- Tous droits réservés


 

Photo par ZUZANNA ADAMCZEWSKA-BOLLE

Partager cet article

1000 caractères restants
Antispam Rafraîchir l'image

DOSSIER

Comment aborder un sujet aussi sensible que le suicide ?

Les experts de la prévention, les professionnels de la santé ou du social, tous s’accordent sur un point : il faut parler du suicide. Mais la thématique est délicate, et il faut la traiter avec prudence, sans banalisation ni stigmatisation. Du 1er au 12 novembre,...   A lire..

INTERVIEW

Entretien avec Didier Mourron, par Nicolas Emilien Rozeau

Si la définition de l’artiste pouvait se dessiner, alors sous les traits de Didier Mouron naîtrait Didier Mouron. Didier Mouron. Didier Mouron. Didier Mouron. Qui est Didier Mouron ? Un artiste, certe...   A lire..

EVASION

Contrées authentiques au Yunnan et dans le Nord du Vietnam

Tout au long de son histoire, la Chine a toujours été une superpuissance d’Asie. Et pas seulement question richesse et force: la diversité culturelle et géographique a toujours été unique et les Chinois ne vivent pas sur...   A lire..

EDITORIAL

Faut-il savoir cuisiner pour manger « équilibré » ?

C’est la grande mode du moment, parler de l’alimentation « saine ». On tente de bannir de nos assiettes la graisse, le sel, le sucre, mais pour les remplacer par quoi ? Je ne vais ...   A lire..

100% FEMME

La couleur des sentiments, roman de femmes extraordinaires

Alors que tout le monde se précipite dans les salles obscures pour découvrir le nouveau film de Tate Taylor, La couleur des sentiments (The Help en version originale), moi, je me bouche les oreilles et je plonge dans le roman qui l’a inspiré. Co...   A lire..

VOS DROITS

Je souhaite acquérir un appareil électroménager par internet. Comment puis-je être certain que ce site n'est pas un leurre?

Je souhaite acquérir un appareil électroménager par internet et je suis tombé sur un site qui me propose une réduction de 40%. Comment puis-je être certain que ce site n'est pas un leurre? Existe-t-il un organisme européen (ce site de vente n’est pas basé en suisse) que je peux contacter afin d'avoi...   A lire..

Santé et bien-être

Le choix du féminin

Les tendances des dernières fashion weeks parlent d’elles-mêmes. Sur la scène de la mode actuelle, le féminin brille sou...   A lire..

SPOTLIGHT

Comprendre et désamorcer la violence chez les jeunes

Violaine Martinella-Grau, appointée à 80% à la gendarmerie vaudoise, a fait de son expérience de terrain un riche terreau qu'elle cultive avec passion. Psychologue du travail, formatrice pour adultes et professeur vacata...   A lire..