L’après Megaupload…

Voilà maintenant presque cinq mois que la suite de sites « Mega » a fermé ses portes. Le leader en matière de téléchargement illégal et de streaming ayant fermé, on pourrait se dire qu’aujourd’hui on ne télécharge plus de contenus illégaux…

Mais la réalité est toute autre… En quelques jours, deux concurrents ont réussi à se partager les parts du géant. Mixturevideo et Purevid ont réussi à rafler la plupart des utilisateurs depuis la fermeture du site. Ceux-ci, contrairement à Megavideo, ne sont pas gratuits ou seulement pour une durée tellement courte qu’il faut forcément finir par payer pour regarder quelque chose en entier.

N’est-ce pas un peu troublant quand même, de voir le leader du streaming fermer ses portes pour des raisons légales et de laisser ses « héritiers » continuer à agir en toute liberté?

Certes, l’offre payante que proposent ces deux sites n’est pas la même que celle proposée par Megaupload, mais je doute que dans l’argent qu’on leur envoie une partie retourne aux auteurs et aux maisons de production de films et de séries.

Il est possible que le fait d’avoir mis en place des services payant restreigne l’accès à certaines personnes, mais l’on sait aussi qu’en lieu et place du streaming on peut toujours avoir accès aux mêmes contenus via le téléchargement…

Ce qui fait peut-être la différence, c’est de ne pas rémunérer les contributeurs comme le faisait la suite Mega. En effet, c’est cette partie-là du « modus operandi » de la chaine de sites qui a surtout été relevé : une incitation à publier du contenu illégal en échange d’argent…

Concrètement, on voit qu’aujourd’hui la plupart des sites qui proposaient à l’époque du Megaquelquechose ont tout simplement remplacé les liens par d’autres. L’arrêt du géant n’a donc pas bouleversé le web, ou seulement quelques semaines. Ce n’est pas pour autant qu’on a pu observer une baisse significative du téléchargement ou du streaming illégal.

En Suisse, nous sommes presque équivalents en termes de lois dans ce domaine avec le reste de l’Europe. Mais ici, le presque fait toute la différence… L’Helvétie, pays de l’évasion fiscale (selon le reste du monde) et du téléchargement. En effet, en Suisse, il n’est pour l’heure pas « officiellement » interdit de télécharger des contenus soumis à la loi sur les droits d’auteurs. Du moins, c’est ce que dit l’état.

Oui, cela peut paraître étrange, mais c’est « légal » en Suisse de regarder un film qui vient de sortir au cinéma sur un ordinateur, du moment qu’on utilise un système de streaming ou qu'on le télécharge. Ce qui est répréhensible, c’est uniquement de mettre à disposition des contenus, via le Peer-to-peer, notamment. Mais en deux ou trois clics de souris les logiciels P2P peuvent être paramétrés pour uniquement prendre le contenu sans pour autant le partager avec les autres internautes.

Un vide juridique ? Peut-être… Mais ça ne déplait pas à la jeune population qui se délecte surtout des films et séries venus de l’étranger. Quoi qu’il en soit, du côté de l’industrie suisse du cinéma ou de celle des séries helvètiques, on ne doit pas perdre grand-chose sur les droits d’auteur vu qu’il est presque impossible de trouver un contenu qui ne soit pas très connu…

Ouf, le monde est sauvé… Les "Pique-Meurons" resteront exclusifs au peuple suisse...

Romain Wanner- rédacteur en chef des Tribunes Romandes

Copyright © TRIBUNES ROMANDES - Tous droits réservés

Partager cet article

1000 caractères restants
Antispam Rafraîchir l'image

DOSSIER

Comment aborder un sujet aussi sensible que le suicide ?

Les experts de la prévention, les professionnels de la santé ou du social, tous s’accordent sur un point : il faut parler du suicide. Mais la thématique est délicate, et il faut la traiter avec prudence, sans banalisation ni stigmatisation. Du 1er au 12 novembre,...   A lire..

INTERVIEW

Entretien avec Didier Mourron, par Nicolas Emilien Rozeau

Si la définition de l’artiste pouvait se dessiner, alors sous les traits de Didier Mouron naîtrait Didier Mouron. Didier Mouron. Didier Mouron. Didier Mouron. Qui est Didier Mouron ? Un artiste, certe...   A lire..

EVASION

Contrées authentiques au Yunnan et dans le Nord du Vietnam

Tout au long de son histoire, la Chine a toujours été une superpuissance d’Asie. Et pas seulement question richesse et force: la diversité culturelle et géographique a toujours été unique et les Chinois ne vivent pas sur...   A lire..

EDITORIAL

Faut-il savoir cuisiner pour manger « équilibré » ?

C’est la grande mode du moment, parler de l’alimentation « saine ». On tente de bannir de nos assiettes la graisse, le sel, le sucre, mais pour les remplacer par quoi ? Je ne vais ...   A lire..

100% FEMME

La couleur des sentiments, roman de femmes extraordinaires

Alors que tout le monde se précipite dans les salles obscures pour découvrir le nouveau film de Tate Taylor, La couleur des sentiments (The Help en version originale), moi, je me bouche les oreilles et je plonge dans le roman qui l’a inspiré. Co...   A lire..

VOS DROITS

Je souhaite acquérir un appareil électroménager par internet. Comment puis-je être certain que ce site n'est pas un leurre?

Je souhaite acquérir un appareil électroménager par internet et je suis tombé sur un site qui me propose une réduction de 40%. Comment puis-je être certain que ce site n'est pas un leurre? Existe-t-il un organisme européen (ce site de vente n’est pas basé en suisse) que je peux contacter afin d'avoi...   A lire..

Santé et bien-être

Le choix du féminin

Les tendances des dernières fashion weeks parlent d’elles-mêmes. Sur la scène de la mode actuelle, le féminin brille sou...   A lire..

SPOTLIGHT

Comprendre et désamorcer la violence chez les jeunes

Violaine Martinella-Grau, appointée à 80% à la gendarmerie vaudoise, a fait de son expérience de terrain un riche terreau qu'elle cultive avec passion. Psychologue du travail, formatrice pour adultes et professeur vacata...   A lire..