La cure de raisin. Par Catia d'Amore

D’ici la fin du mois d’août, nous allons doucement quitter l’ambiance estivale pour entamer un changement de saison important, l’entrée dans l’automne puis l’hiver courant novembre. Certains d’entre vous dirons : Mais que faites-vous des solstices d’été et d’hiver et des équinoxes de printemps et d’automne ?  Et bien, je dirais qu’ils marquent l’apogée et le périgée pour les premiers, et la parité, le zénith pour les seconds. Mais au niveau de notre horloge biologique et de notre alimentation, ces dates correspondent davantage à un basculement dans la saison suivante. Pourquoi du raisin et pas des pommes ou des poires ?

La particularité du raisin tient au fait de sa très forte teneur en polyphénols - les fameux que l’on retrouve dans le vin rouge, l’alcool en moins - contenus principalement dans la pellicule et les pépins (94%). Les polyphénols ont une forte activité antioxydante et agissent sur le système cardiovasculaire dans la prévention de la formation de la plaque d’athérome.

La cure uvale était déjà pratiquée dans l’antiquité par les Grecs, les Arabes et les Romains, puis, dans les années 30, Johanna Brandt l’a remise à l’honneur dans un petit livre où elle raconte comment elle s’est soignée d’un cancer par cette cure.

Dans le cadre d’une détoxification de saison, une cure de raisin de trois jours aura une action bénéfique sur : le transit intestinal, le nettoyage de la peau, la correction d’un terrain acide, stimulera le système immunitaire, et bien sûr aura une action protectrice sur le système cardiovasculaire.

Avant de débuter cette cure, préparez votre organisme deux jours en amont en supprimant de vos repas tous les produits d’origine animale, les aliments industriels, les boissons alcoolisées, le café et le chocolat. Le soir précédent, contentez-vous d’un bouillon de légumes.

Ainsi, pendant quelques jours, vous consommerez exclusivement du raisin bio, accompagné d’eau ou de tisane non sucrée. Comptez entre 2,5 kg et 3,5 kg de raisin par jour, à consommer toutes les 2 ou 3 heures. Cette façon de faire vous permet d’avoir toujours de l’énergie à disposition, et de ne pas être dégoûté dès le 2ème repas. Le chasselas est idéal, sa peau est fine et sa teneur en sucre est équilibrée. Les raisins noirs, considérés comme constipants, sont davantage préconisés en cas de diarrhée. Choisissez des fruits bien mûrs : ils n’irriteront pas la bouche et agresseront moins les intestins. Faites-en une provision suffisante avant de commencer votre journée pour ne pas risquer de manquer de carburant.

Au sortir de cette expérience, soignez votre retour à une alimentation habituelle, comptez à nouveau deux jours. Commencez par réintroduire des fruits et des légumes crus ou cuits. Puis des produits laitiers sous forme de yaourt ou de fromage blanc. Ensuite seulement, de petites quantités de céréales. Pour terminer, vous pourrez réintroduire les protéines, notamment du poisson.

Si trois jours de ce régime vous semble insurmontable, vous pouvez aussi pratiquer la cure à raison d’une journée par semaine pendant un mois.

A n’en pas douter, cette cure de raisin va vous préparer de la meilleure des façons à la saison du repli qui s’annonce. Vitalité, légèreté, un esprit sain dans un corps sain. Et si cela ne vous suffit pas, ou si vous souhaitez optimiser vos efforts, je suis à votre disposition pour des séances de drainage manuel lymphatique !

Catia D’Amore, Consultante TRIBUNES ROMANDES et thérapeute agréée APTN & ASCA

Copyright © TRIBUNES ROMANDES - Tous droits réservés

Partager cet article

1000 caractères restants
Antispam Rafraîchir l'image

DOSSIER

Comment aborder un sujet aussi sensible que le suicide ?

Les experts de la prévention, les professionnels de la santé ou du social, tous s’accordent sur un point : il faut parler du suicide. Mais la thématique est délicate, et il faut la traiter avec prudence, sans banalisation ni stigmatisation. Du 1er au 12 novembre,...   A lire..

INTERVIEW

Entretien avec Didier Mourron, par Nicolas Emilien Rozeau

Si la définition de l’artiste pouvait se dessiner, alors sous les traits de Didier Mouron naîtrait Didier Mouron. Didier Mouron. Didier Mouron. Didier Mouron. Qui est Didier Mouron ? Un artiste, certe...   A lire..

EVASION

Contrées authentiques au Yunnan et dans le Nord du Vietnam

Tout au long de son histoire, la Chine a toujours été une superpuissance d’Asie. Et pas seulement question richesse et force: la diversité culturelle et géographique a toujours été unique et les Chinois ne vivent pas sur...   A lire..

EDITORIAL

Faut-il savoir cuisiner pour manger « équilibré » ?

C’est la grande mode du moment, parler de l’alimentation « saine ». On tente de bannir de nos assiettes la graisse, le sel, le sucre, mais pour les remplacer par quoi ? Je ne vais ...   A lire..

100% FEMME

La couleur des sentiments, roman de femmes extraordinaires

Alors que tout le monde se précipite dans les salles obscures pour découvrir le nouveau film de Tate Taylor, La couleur des sentiments (The Help en version originale), moi, je me bouche les oreilles et je plonge dans le roman qui l’a inspiré. Co...   A lire..

VOS DROITS

Je souhaite acquérir un appareil électroménager par internet. Comment puis-je être certain que ce site n'est pas un leurre?

Je souhaite acquérir un appareil électroménager par internet et je suis tombé sur un site qui me propose une réduction de 40%. Comment puis-je être certain que ce site n'est pas un leurre? Existe-t-il un organisme européen (ce site de vente n’est pas basé en suisse) que je peux contacter afin d'avoi...   A lire..

Santé et bien-être

Le choix du féminin

Les tendances des dernières fashion weeks parlent d’elles-mêmes. Sur la scène de la mode actuelle, le féminin brille sou...   A lire..

SPOTLIGHT

Comprendre et désamorcer la violence chez les jeunes

Violaine Martinella-Grau, appointée à 80% à la gendarmerie vaudoise, a fait de son expérience de terrain un riche terreau qu'elle cultive avec passion. Psychologue du travail, formatrice pour adultes et professeur vacata...   A lire..