Est-ce que le sexe n’est plus tabou ?

C’est une question que je me pose… Il faut savoir que nous sommes, depuis une petite quarantaine d’années, dans une société dite « libre » de ce côté-là. Depuis que dans les années soixante et septante la révolution sexuelle s’est faite, on a pu voir que ce sujet devenait de moins en moins « à éviter » sachant que le sexe s’importait de plus en plus à la vue de tous.

Oui, on ne peut plus trop éviter de parler de ce sujet lorsque surgissent en pleine rue des affiches de cinéma à caractère pornographique. D’ailleurs, ces cinémas n’ont pas duré bien longtemps. Au début des années quatre-vingt commencera à apparaître la peur du SIDA.

Cela contribuera à mettre fin à l’esprit libertin des dix années précédentes. Puis, très rapidement, le porno va s’exporter sur la télévision avec Canal +, qui dès 1985 proposera au moins un film par mois.

Ensuite, le porno va faire « mauvais genre » durant quelques années avant, finalement, de trouver sa place sur internet. Une grande partie des sites web lui sont dédié et je pense qu’il est de plus en plus dur pour un être humain de ne pas y être confronté au moins une fois dans sa vie.

Mais le fait de savoir qu’une bonne partie du web parle de sexe ne démocratise pas pour autant le sujet dans notre société… D’ailleurs, on a pu encore le voir récemment, des parents d’élèves s’insurgeaient contre l’éducation sexuelle à l’école primaire. Doit-on ou ne doit-on pas parler de sexe aux enfants pour les informer des risques ?

C’est un peu la grande question de la vie finalement… Jusqu’où devrait-on les laisser être innocents ? Ou, jusqu’où sont-ils innocents ? Je pense qu’avant l’adolescence le sexe est très abstrait… On nous parle durant ces cours de préservatifs, d’organes génitaux et de pénétration, mais on ne sait pas très bien comment, dans la pratique, cela se passe et finalement, tant qu’on peut jouer au foot à la récré, on s’en fout.

Aujourd’hui, internet est partout : A la maison, à l’école, sur l’ordinateur, la télévision, la tablette numérique et sur le téléphone portable. Les enfants sont très friands de ces technologies interactives. Internet n’est pas pour eux un monde inconnu, c’est un endroit où ils se sentent à l’aise.

Parler de sexe à un enfant, ce n’est pas forcément une chose facile… Et quand on a douze ou quinze ans, cela devient carrément un sujet auquel on pense, mais, à mon avis, dont on a envie de parler avec la planète entière avant la famille ou les parents… Je ne dis pas que ceux-ci seront de mauvais conseil, mais aborder le sexe avec ses parents ce n’est finalement jamais très simple sachant que l’on est presque tous (sauf trois en fait…) issus d’une relation sexuelle.

Je ne vais pas prendre parti pour ou contre l’éducation sexuelle à l’école car ce n’est pas de mon ressort, mais à mon avis il est intéressant de prévenir les jeunes de ce qu’ils vont trouver sur internet en tapant des mots sans connotations sur Google…

Notons tout de même que le sexe reste tout de même très tabou… Peut-être que c’est parce que nous, les suisses, nous sommes très « helvétiques », très neutre et qu’on ne veut choquer personne ni se mettre personne à dos.

Mais on peut voir quand même que lorsque le sujet du sexe entre dans les campagnes politiques, ça peut faire mal… Où ? A vous de voir…

Romain Wanner- rédacteur en chef des Tribunes Romandes

Copyright © TRIBUNES ROMANDES - Tous droits réservés

Partager cet article

1000 caractères restants
Antispam Rafraîchir l'image

DOSSIER

Comment aborder un sujet aussi sensible que le suicide ?

Les experts de la prévention, les professionnels de la santé ou du social, tous s’accordent sur un point : il faut parler du suicide. Mais la thématique est délicate, et il faut la traiter avec prudence, sans banalisation ni stigmatisation. Du 1er au 12 novembre,...   A lire..

INTERVIEW

Entretien avec Didier Mourron, par Nicolas Emilien Rozeau

Si la définition de l’artiste pouvait se dessiner, alors sous les traits de Didier Mouron naîtrait Didier Mouron. Didier Mouron. Didier Mouron. Didier Mouron. Qui est Didier Mouron ? Un artiste, certe...   A lire..

EVASION

Contrées authentiques au Yunnan et dans le Nord du Vietnam

Tout au long de son histoire, la Chine a toujours été une superpuissance d’Asie. Et pas seulement question richesse et force: la diversité culturelle et géographique a toujours été unique et les Chinois ne vivent pas sur...   A lire..

EDITORIAL

Faut-il savoir cuisiner pour manger « équilibré » ?

C’est la grande mode du moment, parler de l’alimentation « saine ». On tente de bannir de nos assiettes la graisse, le sel, le sucre, mais pour les remplacer par quoi ? Je ne vais ...   A lire..

100% FEMME

La couleur des sentiments, roman de femmes extraordinaires

Alors que tout le monde se précipite dans les salles obscures pour découvrir le nouveau film de Tate Taylor, La couleur des sentiments (The Help en version originale), moi, je me bouche les oreilles et je plonge dans le roman qui l’a inspiré. Co...   A lire..

VOS DROITS

Je souhaite acquérir un appareil électroménager par internet. Comment puis-je être certain que ce site n'est pas un leurre?

Je souhaite acquérir un appareil électroménager par internet et je suis tombé sur un site qui me propose une réduction de 40%. Comment puis-je être certain que ce site n'est pas un leurre? Existe-t-il un organisme européen (ce site de vente n’est pas basé en suisse) que je peux contacter afin d'avoi...   A lire..

Santé et bien-être

Le choix du féminin

Les tendances des dernières fashion weeks parlent d’elles-mêmes. Sur la scène de la mode actuelle, le féminin brille sou...   A lire..

SPOTLIGHT

Comprendre et désamorcer la violence chez les jeunes

Violaine Martinella-Grau, appointée à 80% à la gendarmerie vaudoise, a fait de son expérience de terrain un riche terreau qu'elle cultive avec passion. Psychologue du travail, formatrice pour adultes et professeur vacata...   A lire..